Des poules rousses de 18 mois seront à vendre, ce samedi 6 janvier 2024, à Moult (Calvados). L'opération de sauvetage est organisée par Poules pour tous, une entreprise qui sauve 50 000 volailles de l’abattoir chaque année.

Qui pour éviter "aux petites poules de partir à l'abattoir" ? Ce samedi 6 janvier 2024 au matin, 400 poules pondeuses âgées de 18 mois seront à la vente sur le parking du Bricomarché de Moult (Calvados). Un achat pour la bonne cause puisque les bêtes étaient promises à la mort.

Des poules élevées en plein air

La mission de sauvetage a été organisée par Poules pour tous, une entreprise fondée en 2017 par Thomas Dano, qui rayonne désormais partout en France. Rien qu'en Normandie, neuf ventes sont déjà planifiées sur les trois premiers mois de l'année.

Réduction des déchets alimentaires, des œufs frais ou de la compagnie : les avantages à adopter une poule rousse sont nombreux.

Thomas Dano, fondateur de Poules pour tous

"Certains clients veulent aussi agrandir leur poulailler", ajoute le trentenaire hyperactif. Ou remplacer les poules qui auraient été attaquées par des renards ou des fouines.

Les volailles vendues à Moult proviendront d'un élevage professionnel implanté à Guérande, en Loire-Atlantique. L'entreprise met un point d'honneur à ne s'approvisionner qu'auprès d'exploitations en plein air ou détenant un label biologique. Le prix unitaire sera fixé à sept euros, le lot de six à 35 euros.

50 000 volailles sauvées par an

"Chaque année, près de 50 millions de poules pondeuses sont envoyées à l'abattoir", explique Thomas Dano qui a eu l'idée d'en racheter une partie directement auprès des éleveurs.

Ces derniers ont l'obligation d'organiser un vide sanitaire tous les ans : une vaste opération de désinfection nécessitant de vider l'ensemble des bâtiments, y compris de ses bêtes. Faute de place, la plupart ne trouvent pas d'autres solutions que de les condamner.

C'est un cercle vertueux. Les éleveurs qui ne veulent pas envoyer leurs poules à l'abattoir sont contents de nous les vendre. Et nous, on les revend à des gens ravis de sauver des poules pour pas très cher. 

Thomas Dano, fondateur de Poules pour tous

L'entreprise parvient à en sauver 50 000 par an. "Une goutte d'eau" juge son fondateur, Thomas Dano, qui fédère tout de même un réseau de 400 partenaires répartis sur tout le territoire. Les poules adoptées sont encore capables de pondre 1000 œufs sur une durée de trois à quatre ans.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité