Travailler en août : "comme un air de vacances au bureau"

Publié le
Écrit par Lucile Perrone

Open-space climatisé, cantine désertique : certains passent leur été dans le calme des bureaux. Contrairement aux apparences, travailler au mois d’août n'est pas forcément une punition. Cela offre aussi des avantages.

Le hall est vide. Il n'y a personne à l’entrée du conseil départemental, à part Céline et sa collègue, toutes les deux hôtesses d’accueil. L’ambiance est aussi très calme dans l’open-space où travaille Marie, employée dans une entreprise de transport. En plein cœur de l’été, les bureaux se sont vidés. Mais tous les salariés ne font pas partie des heureux aoutiens qui, le cœur léger, désertent en masse les entreprises. Pour certains, août au boulot, ce n’est pas si mal, Céline et Marie y trouvent même des avantages ...

Ambiance conviviale et décontractée

"Tout le monde est plus détendu, on n’est moins stressé, il y a moins de réunion, c’est plus tranquille" décrit Céline, hôtesse d’accueil au conseil départemental. L'atmosphère est en effet très calme. Collègues et dirigeants, tout le monde semble plus conciliant. Que ce soit sur les temps de pauses ou sur les heures d'arrivée et de départ. "On prend des pauses déjeuner un peu plus longues, on sort un peu plus tôt du travail le soir" avoue Marie, employée dans une entreprise de transport.

"Même la tenue vestimentaire est plus cool. On peut se permettre d’être un petit peu moins tiré à quatre épingles" se réjouit Céline. En l’absence de réunion et alors que la chaleur se fait ressentir, elle peut en effet remplacer l’habituel tailleur pour des tenues plus légères et moins formelles.

L’occasion de boucler les dossiers qui traînent

Les appels téléphoniques diminuent et les e-mails s'amenuisent. Une excellente occasion de rattraper son retard sur les projets en cours sans être dérangé. Céline profite de l’accalmie pour avancer sur certains dossiers et pour ranger son bureau : "Je fais tout ce que je n’ai pas le temps de faire d’habitude" explique-t-elle. Août, c’est donc le moment de se consacrer à toutes les tâches ingrates qui traînent semaine après semaine le reste de l’année.

"Je peux me concentrer sans être dérangée par mon téléphone qui sonne toutes les cinq minutes" explique Marie, en remarquant que ça peut aussi être un inconvénient "quand on a besoin de collaborer, personne ne répond au téléphone, on reçoit des réponses de mails automatiques pour nous dire que notre correspondant est en vacances".

La joie des vacances à retardement

Août au bureau, c’est donc travailler avec un air de vacances dans une ambiance conviviale, loin du stress des rushs habituels. L'occasion aussi, après une journée au bureau, de profiter des longues soirées d’été. "On peut filer à la plage, inviter des amis pour un barbecue ou se poser en terrasse, ce qui rend le quotidien plus agréable" se réjouit Marie.

D'après une étude d'ADN-Tourisme publiée fin juin, 54% des Français ont planifié leur départ en vacances en août cette année. Mais le plus grand plaisir reste celui de prolonger l’été quand tout le monde reprend le chemin du travail. Le sourire aux lèvres, Céline l’admet : "Le meilleur, c’est de partir en vacances après tout le monde alors que pour les autres, c’est déjà la rentrée".