Un homme tué à l’arme blanche près de Caen

Un homme est décédé des suites de ses blessures. Il a été agressé à Argences, près de Caen, suite à une dispute sur fond d'alcool, dans la nuit du mercredi 26 au jeudi 27 octobre 2022. Le suspect, qui avait pris la fuite, a été interpellé.

La victime s'est fait poignarder au cœur au pied d'un immeuble situé sur le boulevard Delean, dans le centre-ville d'Argences, près de Caen. Les secours ont été appelés vers minuit ce mercredi soir après la découverte d'un homme gisant dans les parties communes de l'immeuble. Il n'a pas survécu à cette agression qui a eu lieu la nuit du mercredi 26 au jeudi 27 octobre 2022.

Dispute liée à l'alcool

Âgé d'une trentaine d'année, la victime participait à une soirée dans l’immeuble. "Il y aurait eu un différend, sur fond d’alcool, entre la victime et un autre participant à la soirée selon les premiers éléments de l'enquête" indique Amélie Cladière, procureure de la République de Caen.

L'homme n'a pas pu être secouru et est décédé sur place, malgré les tentatives de réanimation.

Le suspect, en fuite, interpellé à la mi-journée

Amélie Cladière explique que :"le suspect a été appréhendé vers midi ce jour". L'auteur présumé du coup mortel a immédiatement pris la fuite et "a été activement recherché toute la matinée ce jeudi". La procureure de la République de Caen ajoute que : "la nature de l’arme utilisée reste à déterminer". Le mis en cause, âgé de 36 ans, est connu de la justice pour des infractions aux stupéfiants et des délits routiers. Il est actuellement en garde à vue.

Un hélicoptère a tourné près de deux heures ce matin sur la commune. Dominique Delivet, le maire, a été prévenu par la gendarmerie. Il a expliqué à nos confrères de Ouest France qu'il s'est « rendu sur les lieux de l’agression aux alentours d’une heure du matin, au moment où le médecin constatait le décès de la victime. »

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité