Popy rachète Amand-Bianic pour former le leader de l'andouillette

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE
© PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Le groupe rhônalpin Popy, fabricant de charcuteries, vient d'acheter le groupe normand-breton Amand-Bianic pour conforter sa première place dans le marché de l'andouille.18 000 tonnes d'andouillettes et d'andouilles sont consommées chaque année en France.

Par AFP / L.A

Popy et Amand-Bianic vont former un ensemble fort de 60 millions d'euros de chiffre d'affaires, a précisé à l'AFP le groupe Popy. La production réunie d'andouilles et andouillettes des deux entités avoisinera les "7 000 tonnes par an, soit près de 40% de part de marché", a ajouté le fabricant.

Le montant de la transaction est resté confidentiel. "Implanté dans l'ouest de la France, Amand-Bianic vient compléter les implantations
plutôt à l'est de Popy. Et la clientèle en restauration hors domicile (RHD), grossiste et grandes et moyennes surfaces (GMS) d'Amand-Bianic s'additionne remarquablement aux circuits de distribution de Popy"
, d'après un communiqué. du groupe.

Sont donc regroupées les marques
  • Véritable andouilles de Vire et de Guéméné,
  • l'Andouillette 5A Amand et Paul Danjou,
  • la Royale de Rivalain du groupe Amand-Bianic avec la Véritable andouillette deTroyes,
  • l'andouillette 5A Champenoise et Duval,
  • l'andouillette de Troyes MOF,
  • et la Véritable andouillette lyonnaise.
L'activité de Popy est répartie sur quatre sites:
  • Saint-Quentin-Fallavier (Isère),
  • Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire),
  • Jully-sur-Sarce (Aube),
  • et Courcouronnes (Essonne).
Celle d'Amand-Bianic sur trois sites:
  • Vire (Calvados),
  • Morlaix (Finistère)
  • et Beignon (Morbihan).

Sur le même sujet

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus