Cet article date de plus de 5 ans

Cérémonie d'obsèques du père Hamel : le déroulé

Le père Jacques Hamel a été assasiné le 26 juillet lors de l'attentat dans l'église de St Étienne du Rouvray (Seine-Maritime). Ses funérailles se déroulent ce mardi en la cathédrale de Rouen. 
© Marc Moiroud
Une foule attend déjà nombreuse sur le parvis de la cathédrale depuis le milieu de matinée. Ces fidèles souhaitent absolument pouvoir entrer dans le bâtiment pour assister à la cérémonie. Des chaises supplémentaires ont été ajoutées pour porter la capacité totale à 1700 personnes. Toutes devront être assises pour des raisons de sécurité. A l'extérieur, un écran géant va retransmettre en direct les funérailles pour permettre à ceux qui n'auraient pas pu rentrer d'assister à la messe.

D'importantes forces de sécurité ont été déployées dans le centre ville. Les rues les plus proches de la cathedrale sont bloquées à la circulation automobile.

Des journalistes du monde entier sont présents pour couvrir ces funérailles. 

Sur le déroulé proprement dit, l'office démarrera à 14 heures précises pour une durée de 90 à 120 minutes. 


Plusieurs personnalités politiques présentes sur place

Le cercueil du Père Hamel quittera la cour de l'évêché pour rejoindre le coeur de la cathédrale. Les prêtres seront à l'arrière du cercueil contrairement à la tradition car la famille de l'Eglise est aussi touchée a précisé Monseigneur Lebrun, archevêque de Rouen. Le trajet se fera au son du bourdon. La cloche nouvellement installée dans le clocher sera actionnée manuellement pour l'occasion. 

Dès l'entrée du cortège dans la cathédrale, l'orgue sonnera. La cérémonie sera célébrée par l'archevêque de Rouen. "Nous nous efforçons d'entourer la famille" a précisé monseigneur Dominique Lebrun, qui sera entouré de Jean-Charles Descubes, son prédécesseur à Rouen. Monseigneur Georges Pontier, archevêque de Marseille et président de la conférence des évêques de France sera présent comme de nombreux représentants catholiques, orthodoxes, protestants, juifs et musulmans.

Du côté des personnalités politiques, sont annoncés notamment Bernard Cazeneuve le ministre de l'intérieur, Hervé Morin président de la région Normandie, le maire de Rouen, le président du département et de nombreux députés régionaux, sans oublier Hubert Wulfranc, le maire de St Étienne du Rouvray. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de saint-etienne-du-rouvray faits divers terrorisme religion société