Coronavirus : Peut-on se faire livrer ses médicaments à domicile ?

Une pharmacie à Fécamp / © France 3 Baie de Seine
Une pharmacie à Fécamp / © France 3 Baie de Seine

Avec des mesures de confinement encore plus strictes, les personnes souffrantes pourraient rencontrer des difficultés à récupérer leur traitements. Pour les aider, de nombreuses pharmacies normandes, souvent aidées par les communes, organisent des livraisons à domicile.

Par Catherine Lecompte

Depuis la semaine dernière, les pharmacies normandes sont en pleine effervescence. Dans la plupart des officines, il a fallu réorganiser toute l'activité autour du Coronavirus. 

Face à l'afflux des demandes et afin de faire respecter au mieux les consignes de confinement, elles sont nombreuses à avoir mis en place un service de livraison à domicile ou parfois même "en drive" à la porte de la pharmacie. 

Au moins 25 livraisons par jour 

A Isneauville, aux portes nord-est de Rouen, la pharmacie du Manoir peut ainsi recevoir les ordonnances par mail et chaque jour depuis vendredi dernier une livraison est effectuée à domicile, essentiellement dans le village. De prime abord réservée aux séniors, elle est désormais accessible à tous les patients.

Il est aussi possible de venir chercher sa commande à la porte de l'officine, sans sortir de son véhicule, pour éviter tout contact.

Et selon Marc André Dubois, le pharmacien d'Isneauville, "la demande explose avec plus de 25 livraisons par jour depuis l'instauration de ces nouvelles mesures. Cela permet aussi de travailler différemment puisque les patients sont un peu moins nombreux physiquement dans nos officines. Chaque jour, une à deux personnes se consacrent entièrement à ces nouvelles tâches."   

Mais les pharmacies n'ayant pas le droit au démarchage commercial, c'est parfois les mairies qui se sont chargées de communiquer à leur place sur ces nouveaux services. 

Tout un réseau au service des patients 

A quelques kilomètres à peine, sur Quincampoix, la municipalité travaille ainsi en étroite collaboration avec les médecins sur place et la pharmacie. 
Un numéro spécialement identifié Coronavirus a été mis en place par la municipalité qui centralise les demandes pour mieux les réorienter.
 


Dès qu'une ordonnance est ensuite saisie par les médecins, elle arrive directement chez le pharmacien du village, Francis Duran, qui a instauré une tournée quotidienne. Dans un rayon d'une dizaine de kilomètres, le pharmacien en personne se charge des livraisons dont les demandes, depuis ce lundi 23 mars, ont grimpé en flèche. 

Selon Francis Duran, "il s'agit avant tout d'éviter une affluence dans l'officine pour protéger aussi notre personnel et il faut s'adapter au jour le jour . Une personne au moins est désormais entièrement dévolue en back office à la collecte de ces nouvelles demandes."     

Certains groupements de pharmacies, comme Leader Santé, ont également mis en place une application disponible sur smartphone qui permet de télécharger son ordonnance et de la transférer directement à sa pharmacie, à distance, sans se déplacer pour une livraison à domicile.   

Un service disponible aussi en ville

Si les choses s'organisent en zone rurale, les grandes villes disposent en revanche d'un système souvent déjà bien rodé en la matière. 

A Evreux, par exemple, c'est le CCAS et la maison de la santé qui unissent leurs forces pour élargir leurs services. En plus du portage des repas déjà en place pour la population sénior isolée, un système spécifique a été organisé et élargi pour la livraison des médicaments aux personnes en difficulté.  
 


Il suffit d'appeler un numéro spécialement dédié, le 02 32 31 89 89. La procédure ensuite est simple : 

> Un agent de la ville d’Évreux se déplace à domicile pour prendre l'ordonnance et la carte Vitale.
> Après avoir récupéré vos médicaments, en respectant toutes les mesures de sécurité sanitaire, un agent de la ville d’Évreux vous les rapportera à domicile.

Ce dispositif gratuit de service à domicile est limité à 1 fois par semaine et par foyer.

   

Sur le même sujet

Les + Lus