Stade 3- Coronavirus : prendre le bus non plus ne se fera plus pareil

Publié le Mis à jour le

A Caen ou encore à Cherbourg, des mesures sont prises pour continuer d'assurer  la circulation des réseaux de bus tout au long de la crise sanitaire malgré le coronavirus. Fini le paiement en liquide au chauffeur par exemple. 

Pour l'heure, on peut encore circuler et même prendre le bus. Mais plusieurs mesures sont mises en oeuvre pour réduire les risques de contagion du Coronavirus. Ainsi à Caen, dans le réseau Twisto , la société Kéolis a mis en place le nettoyage quotidien et le renforcement des mesures de désinfection des véhicules depuis le début de la semaine dernière. 

Pas d'échanges de monnaie

Désormais, il ne sera plus possible d'utiliser de la monnaie, a été décidée  "la suspension jusqu’à nouvel ordre de la vente de titre de transport nécessitant de l’échange de monnaie à bord des bus ".  

Il ne sera plus possible de monter pour les voyageurs par les portes avant du bus,  les voyageurs doivent maintenir une distance de sécurité autour du poste de conduite. 

Les services de ventes physiques en agence sont remplacés par le déploiement d’un service de vente à distance avec paiement par carte bleue par téléphone au 02.31.15.55.55 à compter de 14h00 le lundi 16 mars 2020.

Compte tenu de la fragilité de certains clients, plusieurs mesures seront spécifiquement mises en oeuvre comme la limitation du nombre de personnes transportées par véhicule (2 voyageurs maximum) en renforçant notamment la sous-traitance aux taxis,

Par ailleurs,  l’offre de transport se modifie afin de prendre en compte la fermeture des établissements scolaires.