Coronavirus : les premiers effets du stade 3 en Normandie

Restaurants, bar, cinéma etc... fermés jusqu'à nouvel ordre. Le Premier ministre a mis un point d'arrêt au fonctionnement des commerces "non essentiel". En Normandie, on s'adapte pour faire face à la crise.
Au lendemain des annonces d'Édouard Philippe, les restaurants rouennais sont fermés
Au lendemain des annonces d'Édouard Philippe, les restaurants rouennais sont fermés © France Télévisions
"J'ai décidé jusqu'à nouvel ordre la fermeture, à compter de ce soir minuit, de tous les lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays" a expliqué le Premier ministre Édouard Philippe dans la soirée du 14 mars. Les restaurants, bar, discothèques et cinémas sont notamment concernés par la mesure. A compter de minuit, les consommateurs ont dû quitter les lieux. Dans le pays, ce sont tous les commerces qui se sont mis à l'arrêt pour éviter la propagation du coronavirus qui a déjà infecté au moins 127 personnes et fait une victime dans notre région.

Toutes ces mesures ne sont pas neutres. Elles changent nos modes de vie
Pierre-André Durand, préfêt de Seine-Maritime

Le préfet de Seine-Maritime et de la région, Pïerre-André Durand, a détaillé dimanche 15 mars toutes les mesures qui vont toucher les normands ces prochaines semaines. "Toutes ces mesures ne sont pas neutres. Elles changent nos modes de vie" a expliqué le préfet. Dans le détail, Pierre-André Durand a expliqué que les restaurants, bar, discothèques, cinémas, coiffeurs, fleuristes, pressing, librairies et auto-école n'ouvriront pas leurs portes lundi. Il a ajouté que cette liste est non-exhaustive et pourra évoluer dans les heures à venir.

Des restrictions jusqu'au 15 avril ?

Le préfet de Normandie a expliqué que l'arrêté qui restreint l'ouverture de ces lieux accueillant du public était applicable jusqu'au 15 avril. Pierre-André Durand a ajouté que cette date est évidemment susceptible de changer. 
 
Dans le même temps, la ministre de l'Écologie en charge des transports, Élisabeth Borne, a annoncé que la circulation des trains et des avions sera réduite, petit à petit, pour éviter la propagation du Covid-19. En Normandie, le plan de transport sera adapté dès lundi 16 mars 2020 et à partir de mardi seuls 2 TER sur 3 circuleront en Normandie. En France, 1 TGV sur 2 sera affrété. 

Les commerces à l'arrêt

A Rouen, les restaurants ont été contraints de fermer leurs portes. "L'idée c'est de savoir si on peut quand même faire de la vente à emporter... Il semblerait que c'est le cas mais nous attendons les informations qui vont arriver d'ici demain", raconte Timothée Durand, restaurateur. Dans un autre établissement rouennais, le gérant, Guillaume Danet, dit avoir été pris de court : "Nous avons plus de 70 réservations à annuler ce midi. La marchandise va être perdue et les clients ont du mal à intégrer les restaurants sont réellement fermés." 

"J’avais fait toute mes courses pour la semaine prochaine",  explique Laura Paturel, propriétaire du coffee shop My Hometown, à deux pas de la cathédrale de Rouen. "On a le droit de continuer les livraisons alors je vais travailler avec Deliveroo pour voir si ça marche. Sinon on donnera aux sans-abris ou aux clients qui le souhaitent."
 
VIDÉO
 
Coronavirus : les premiers effets du stade 3 en Normandie
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société