Coupe de France : les Granvillais assez fous pour vouloir gagner contre l'Olympique de Marseille

les granvillais en pleine préparation à 3 jour du match USG-OM / © Florent Turpin
les granvillais en pleine préparation à 3 jour du match USG-OM / © Florent Turpin

Plus c'est gros, plus ça fait envie. C'est comme ça quand on a un mental d'acier et la compétition chevillée au corps. Et Johan Gallon est bien de ceux-là. Pour la deuxième fois de sa carrière, à Granville, il prépare son groupe a jouer l'OM devant 21000 personnes, loin du stade Louis Dior.

Par Alexandra Huctin

Johan Gallon quand il cause, on l'écoute. On connait les discours enjoué du coach en vestiaire (on se souvient de la coupe de France en 2016, déjà contre l'OM), c'est un meneur d'hommes, un amoureux du défi. Et même l'Olympique de Marseille, deuxième du championnat de Ligue 1 et plutôt bien en jambes en ce moment, ça ne lui fait pas peur. On dirait même, au contraire, que ça aiguise son envie.


"On dit il est fou, parce que je veux gagner un match de foot !" a t-il expliqué à trois jours de la rencontre aux journalistes venus l'écouter en conférence d'avant-match, ce mardi 14 janvier 2020. "On est juste ambitieux."

Mais le coach de N2 bien expérimenté n'est pas totalement inconscient, il sait juste que tout est possible dans le football et qu'il n'a pas le droit de partir vaincu, bien au contraire.


Je le dis avec beaucoup d'humilité. On va jouer contre un des plus grands clubs français et c'est même le seul club français qui a gagné la Ligue des Champions ( ndlr : en 1993). Avec ces fans de l'OM qui sont dans toute la France. J'ai habité à Istres pendant 6 ans, j'ai jamais vu autant de fans d'une équipe de foot. Donc on va jouer contre un grand club incroyable mais on va jouer avec nos armes. (Johan Gallon, coach de l'USG)  

 
Un mental d'acier chez les Granvillais


A côté de son président qui a un regard gourmand à l'idée de voir ses petits gars jouer dans l'antre du Stade Malherbe, dans un stade pro à la pelouse bien entretenue et devant un public énorme : 21 000 personnes ont déjà leur billet et attendent le spectacle comme des romains dans l'arène, prêt à chanter, pousser, pleurer...


Après si l'OM joue à son niveau ... ( ndlr : silence), ça va être dur !



"On va souffrir mais on sait jamais ce qui va arriver. La magie de la Coupe de France c'est qu'il peut se passer n'importe quoi !"
 

Imaginez une frappe de 35 mètres qui va dans la lucarne ! on ne sait jamais ce qui peut se passer ... le truc qui n'arrive jamais mais qui la va dans la lucarne ! C'est le jour où il faut tout tenter.

Johan Gallon a déjà les mots pour motiver sa troupe. Du côté des supporters granvillais, 3 cars partiront de Granville à 17H30 et c'est sans compter tous ceux qui auront pris leur voiture pour rejoindre Caen et le Stade D'Ornano où se jouera, vendredi soir, la rencontre.

Ne cherchez plus à acheter des billets, tout est vendu. Certains sites ou organismes sur les réseaux sociaux comme la Ligue Normandie font encore gagner des places.
 

Sur le même sujet

Les + Lus