Covid-19 : État d'urgence sanitaire renforcée sous couvre-feu dans le Calvados et "plan blanc" déclenché au CHU de Caen

Le couvre-feu entre en vigueur ce vendredi à minuit dans le Calvados et fait partie de la liste des mesures prises dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire renforcée dans le département. Le CHU de Caen déclenche le "plan blanc" pour faire face à l'afflux de patients Covid +. 

Les hospitalisation liées à l'épidémie de la Covid-19 augmentent fortement en Normandie
Les hospitalisation liées à l'épidémie de la Covid-19 augmentent fortement en Normandie © MAXPPP
Le virus continue d'accélerer sa circulation dans le département. Le taux d'incidence est passé à 226 cas positifs pour 100 000 habitants, contre 155 il y a une semaine. A Caen, ce taux est de 275 pour 100 000 habitants, au dessus du niveau d'alerte maximale fixé à 250 cas. Une progression fulgurante qui justifie selon le préfet du Calvados d'appliquer de nouvelles mesures à l'ensemble du département, qui a été placé, par le gouvernement, en état d’urgence sanitaire renforcée à compter de ce samedi 24 octobre 2020.
 
Les modalités du couvre-feu ont été expliquées par Philippe Court, préfet du Calvados, aux côtés d'Olivier Paz Président de l’Union Amicale des Maires du Calvados et de Joël Bruneau,maire de Caen
Les modalités du couvre-feu ont été expliquées par Philippe Court, préfet du Calvados, aux côtés d'Olivier Paz Président de l’Union Amicale des Maires du Calvados et de Joël Bruneau,maire de Caen © France Télévisions/ Alexandra Lay
 

Le CHU de Caen est-il prêt? 

Le CHU de Caen s'attend dans les prochains jours à "une forte augmentation des besoins d'hospitalisation, en médecine comme en réanimation". Pour y faire face, le centre hospitalier déclenche le "plan blanc", permettant d'accueillir les patients Covid+.
"De nouvelles capacités seront déployées dès ce week-end" explique le CHU dans un communiqué, avançant le chiffre total de 41 lits répartis en 3 unités, dont 2 dédiées aux patients Covid+. 
Des opérations non urgentes vont être déprogrammées pour libérer d'autres places. 
Les visites à l'hôpital vont être limitées pour empêcher la circulation du virus. 
Tous le personnel du CHU est mobilisé et il va être fait appel des renforts externes. 

 


Rassemblements limités à 6 personnes : où s'appliquent-ils? 


Nouveauté : "Les rassemblements  non organisés sur la voie publique sont limités à 6 personnes"  indique la préfecture. Cette mesure vise clairement les réunions de famille ou entre amis. Cette interdiction ne concerne pas : les visites touristiques, les manifestations, les funérailles, ...
Dans les établissements recevant du public type musée, centre commercial, supermarché, il faut compter 4 mètres carrés de surface libre par personne.
La diminution d'un tiers de la jauge des restaurants, mesure déjà en vigueur, reste donc applicable.
 

Les bars : ouverts ou fermés? 

Autre nouvelle mesure restrictive: les bars seront fermés de manière permanente. L'exception à cette règle concerne les établissements qui font à la fois bar et restaurant : ceux ci pourront rester ouverts jusqu'à 21h. 
Les bars-tabac presse peuvent continuer l'activité tabac-presse, mais doivent cesser leur activité bar. 

 

A Caen comme dans tout le Calvados, les établissements qui ne font que bar seront fermés pendant au moins 3 semaines
A Caen comme dans tout le Calvados, les établissements qui ne font que bar seront fermés pendant au moins 3 semaines © France Télévisions/JM Guillaud

 

A Caen,  Grégory Dupin, gérant d’un bar-restaurant explique qu’il est obligé de se réorganiser. Il va consulter son équipe et mettre en place de nouveaux jours d’ouverture et de nouveaux horaires : « On n’assurera plus le service de cafés et boissons chaudes toute la matinée. Donc nous ouvrirons à partir de midi seulement  pour assurer la restauration en continu jusqu’à 21h. On ne pourra plus accueillir les personnes qui souhaitent prendre seulement une boisson. Il faudra manger pour boire, la boisson devient accessoire à la restauration. C’est un moindre mal parce que je peux encore ouvrir en mode restauration, pour mes collègues qui font 100% bar c’est une catastrophe.»

Thierry, lui, tient un établissement 100% bar dans le centre-ville de Caen. Il déplore cette nouvelle interdiction : « Encore une fois on doit fermer alors qu’on respectait le protocole sanitaire qui nous a été dicté par le gouvernement. On a déjà eu deux mois et demie de fermeture an mars-avril... Toujours sans aide, car on n’est pas éligible au fond de solidarité. L’aide qu’on a obtenue nous a aidés à nous endetter. Nous avons un prêt à rembourser maintenant, donc il va falloir encore s’endetter… Jusqu’à quand ?»
 


Les salles de jeux, de sports, piscines : ouvertes ou fermées ? 

Tous les établissement sportifs couverts sont fermés pour les activités individuelles. Les salles de sport, gymnases, piscines ne seront accessibles qu'aux scolaires, aux sportifs de haut niveau, aux personnes handicapées. 
Les salles de jeux sont fermées, tout comme les salles d'exposition (foires, salons). 
Les fêtes foraines, brocantes, vide greniers en plein air sont interdits. 
Impossible d'organiser des fêtes dans des salles privées. 
 
Les casinos (ici celui d'Houlgate) devront tous fermer leurs portes pour au moins 3 semaines dans le Calvados
Les casinos (ici celui d'Houlgate) devront tous fermer leurs portes pour au moins 3 semaines dans le Calvados © France Télévisions/ C.Leloche

La fermeture du casino d’Houlgate (14) va peser sur le budget de la ville, et son maire Olivier Colin le déplore: « Une mesure identique à celle prise pour les restaurants aurait été meilleure : ça aurait permis de préserver de l’emploi et d’éviter le recours au chômage partiel. Ca permettait aussi d’animer, car on va se transformer en village mort.»
 

Couvre-feu de 21h à minuit : Qui doit fermer? 

Les restaurants, tout comme les commerces, doivent fermer leurs portes à 21h. La vente à emporter n'est donc plus possible après 21h. La vente d'alcool à emporter est quant à elle interdite entre 20h et 6h. 
En revanche, la livraison de repas reste possible après 21h. 
Certains tentent de garder le moral et réorganisent leur service, comme ce restaurant de Caen qui propose de " passer à l'heure anglaise : apéro à 17h, dîner à 19h!" 
 


 

C'est une autre forme de mort certes, mais nous aussi on est en train de mourir

Frédérique Guérin, hôtelière à Houlgate (14)



Autre son de cloche chez des professionnels du tourisme de la côte, touchés par ces nouvelles mesures, qui interviennent au milieu des vacances scolaires. A Houlgate, la gérante d’un hôtel Frédérique Guérin s’interroge : «  Nous aussi on est en train de mourir. Ils ne connaissent pas l’efficacité de cette mesure. Pourquoi alors prendre  un tel risque ? C’est l’incompréhension totale.»
 

 54 départements concernés par le couvre-feu


"En France, comme partout en Europe, la seconde vague est là. La situation est grave en Europe. La situation est grave en France". C'est sur ce dur constat que le Premier ministre a débuté son allocution ce jeudi 22 octobre à 17 heures. Selon le chef du gouvernement, la circulation du virus a atteint "un niveau extrêmement élevé" avec une progression de 40% en une semaine et un doublement des cas en 15 jours. Un préambule pour justifier l'extension du couvre-feu à 38 départements, et ce à partir de vendredi.
Jusqu'à présent, seules l'Îles de France et huit métropoles, dont Rouen, étaient concernées. A partir de ce vendredi, cette mesure s'applique à des départements entiers en province. En Normandie, c'est le cas du Calvados et de la Seine-Maritime. Le couvre feu doit entrer en vigueur "ce vendredi à minuit". Cette mesure va concerner au total 54 départements français et un territoire d'outre-mer soit 46 millions de personnes.
   

Couvre-feu : Pour quelle durée ? 


Le couvre-feu a été annoncé ce jeudi  "normalement pour une durée de six semaines". Mais l'état d'urgence sanitaire permet aux préfets de prendre localement d'autres mesures.
Ainsi, dans le Calvados, le représentant de l'Etat Philippe Court a annoncé que l'ensemble des nouvelles mesures s'appliquait pour une durée de 3 semaines, renouvelable. 
La mesure prend bien effet ce vendredi 23 octobre à minuit. Ainsi, il est possible de sortir jusqu'à 23h59 ce soir. Mais à partir de ce samedi, plus possible de mettre le nez dehors après 21h sans attestation. 
"On s'y attendait un peu à Caen puisqu'on était tout près du fatidique seuil des 250 (taux d'incidence)", a déclaré ce jeudi soir le maire de Caen et président de Caen-la-Mer Joël Bruneau, "On doit collectivement accepter un certain nombre de contraintes pour que l'essentiel continue, l'école pour les enfants, le travail pour les grands. Ca nous contraint à limiter un certain nombre d'activités qui font le sel de la vie. Tout le monde en est d'accord (...) Mais il faut ralentir au maximum ce virus parce que quand bien même on augmente l'effort fait par les personnels médicaux, les capacités d'accueil, si on serterouve, par exemple à Caen, à 150 en même temps dans les services d'urgence, il va y avoir un problème.
 
durée de la vidéo: 02 min 15
Couvre feu dans le Calvados : la réaction du maire de Caen
 

Des mesures de soutien économique étendues

Lors de sa conférence de presse, le Premier ministre a indiqué que les mesures de soutien économique "seront étendues à l'ensemble des départements basculant sous régime du couvre-feu". Il a notamment cité le fonds de solidarité, les exonérations de cotisations sociales et le prolongement de prêts garantis par l'Etat. Le gouvernement a également profité de l'occasion pour relancer l'application de traçage rebaptisée "TousAntiCovid". Cette nouvelle version est disponible dès aujourd'hui. L'application va désormais être référencée comme un geste barrière dans toute la communication officielle sur le coronavirus.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société chu de caen