Covid-19 : intensification de la circulation du virus en Normandie

L'Agence Régionale de Santé Normandie a publié vendredi 25 septembre son point hebdomadaire de situation dans la région. Le coronavirus poursuit sa progression sur le territoire.

C’est dans la métropole de Rouen que la situation est la plus critique. En conséquence, les bars de 19 communes de la métropole devront notamment fermer à 22h à partir du 28 septembre.
C’est dans la métropole de Rouen que la situation est la plus critique. En conséquence, les bars de 19 communes de la métropole devront notamment fermer à 22h à partir du 28 septembre. © Jean-Luc FLEMAL / Maxppp
La Covid 19 poursuit son expansion en Normandie. Selon le dernier point épidémiologique publié par l'ARS vendredi 25 septembre, les différents indicateurs "témoignent d'une intensification de la circulation du virus" dans la région.

Le taux d'incidence, soit le nombre de tests positifs pour 100 000 habitants a largement dépassé la valeur de 50 "considérée comme le seuil d’alerte" puisqu’il atteint désormais 80. Le 22/09, ce taux était de 71.
 
Le taux de positivité des tests est lui aussi en progression (6,74% contre 5,04 % une semaine plus tôt) tout comme le nombre d'hospitalisations : 122 nouvelles admissions ont été recensées sur les 7 derniers jours. Au 25 septembre, 213 personnes étaient hospitalisées en Normandie (+8 % par rapport au 22 septembre), dont 31 personnes en réanimation.
 
© Extrait du communiqué de l'Agence Régionale de Santé Normandie
 

Rouen en alerte renforcée

Les seuils d’alerte des taux d’incidence et de positivité sont dépassés en Normandie, mais ses départements sont différemment touchés et caractérisés par différents niveaux d’alerte. Seuls la Manche et l’Orne demeurent en zone verte.

Le Calvados, l’Eure et la Seine-Maritime sont des zones d’alerte. En d’autres termes, le virus circule activement et le préfet est habilité à prendre un certain nombre de mesures pour en limiter la propagation. C’est dans la métropole de Rouen que la situation est la plus critique. En plus de circuler activement, le virus commence à toucher les personnes âgées. La zone est en alerte renforcée.
   

31 clusters en cours

L'ARS recense 31 clusters (foyers d'infection) en cours d’investigation au vendredi 25 septembre. Le Calvados en compte 6, l’Eure 7, l’Orne 4 et la Seine-Maritime 14. Le département de la Manche reste pour le moment épargné.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société