Covid : où le port du masque est-il toujours obligatoire au 1er juin en Normandie ?

A Caen, Rouen, Cherbourg, Dieppe, Vassy, Canteleu... est-on toujours tenu de porter un masque contre le Covid 19, même à l'extérieur ? Toutes les communes même les plus petites sont-elles vraiment concernées par l'obligation du masque dans l'espace public ? Jusqu'à quand ? 

Jusqu'à quand porteron-nous des masques à l'extérieur ?
Jusqu'à quand porteron-nous des masques à l'extérieur ? © Alexis Sciard, IP3, MAxppp

Calvados : le masque obligatoire dans certaines agglomérations et dans les lieux publics clos

Dans le Calvados, "toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque grand public dans les lieux publics clos, en complément de l’application des gestes barrières".
Le préfet du Calvados a étendu par arrêté cette obligation à certains lieux publics ouverts comme les marchés de plein air et les abords de tous les étalissements scolaires et des sites d'accueil de la petite enfance (une mesure qui s'applique jusqu'au 6 juillet 2021 inclus).


Le port du masque est obligatoire uniquement dans les agglomérations suivantes (du panneau d'entrée au panneau de sortie) : 

Pour retrouver toutes les mesures et les actualisations sur le site de la préfecture du Calvados, cliquer ICI.

Seine-Maritime : le masque obligatoire

En Seine-Maritime, le principe est différent. Le port du masque est obligatoire dans toutes les communes du département pour toutes les personnes de onze ans et plus, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public.

Le port du masque du masque est obligatoire dans toutes les communes de Seine-Maritime à l’exception :

Orne : le masque obligatoire partout jusqu'au 30 juin

Dans l'Orne, le port du masque est là-aussi obligatoire dans tous les espaces publics.

Sur son site internet, la préfecture rappelle que "le virus circule toujours", même si certaines restrictions sont allégées depuis le 19 mai, "l’application des gestes barrières reste essentielle pour limiter la propagation du virus. L’obligation du port du masque sur l’ensemble du département, entre l’entrée et la sortie des communes, est prolongée jusqu’au 30 juin."

Cette obligation ne concerne pas les enfants de moins de 11 ans, les personnes en situation de handicap ou les personnes pratiquant une activité sportive.

Retrouvez toutes les mesures sanitaires en vigueur dans l'Orne en cliquant ICI.

 

Manche : le masque obligatoire jusqu'au 9 juin

Le port du masque est obligatoire dans toutes les communes du département de la Manche pour les 11 ans et plus, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public. L'obligation s'applique dans les zones urbanisées des communes comprises entre les panneaux de signalisation routière signifiant les entrées et sorties d'agglomération.

Sont exclus de cette obligation du port du masque : 

Sous réserve du protocole sanitaire, cette mesure du port du masque ne s'applique pas aux personnes pratiquant une activité physique comme le vélo ou la course à pied par exemple. 

Eure : le masque obligatoire jusqu'au mardi 8 juin inclus

Dans toutes les communes du département de l'Eure, "le port du masque est obligatoire pour toute personne de onze ans ou plus sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public. Cette obligation s'applique dans les zones urbanisées des communes comprises entre les panneaux de signalisation routière signifiant les entrées et sorties d'agglomération. " 

L'arrêté prefectoral a été prolongé, le port du masque est obligatoire jusqu'au mardi 8 juin inclus. 

Sont exclus de cette obligation du port du masque : 

Pourquoi faut-il maintenir les efforts et les gestes barrières contre le Covid ?

La pandémie ne finira qu'une fois 70% de la population vaccinée, a prévenu l'OMS, l'Organisation mondiale de la Santé, appelant à accélérer la vaccination et à rester vigilant alors que le continent déconfine. M. Kluge, s'est notamment inquiété "que les gens baissent la garde et deviennent déraisonnables, et pensent que parce qu'ils ont reçu la première ou même la deuxième dose de vaccin, la pandémie est terminée".

Quant au port du masque en extérieur, avec l'arrivée des beaux jours, "la crainte est que beaucoup de non-vaccinés en profitent" pour le "tomber", relève un épidémiologiste. 


A travers le continent la contagiosité de plus en plus accrue des nouveaux variants est aussi source d'inquiétude. Si les vaccins fonctionnent actuellement contre les mutations du coronavirus, l'heure doit être à la prudence.

Dans les 53 territoires que compte la région Europe selon les critères de l'OMS, seulement 26% de la population a reçu une première dose de vaccin.  Dans l'Union européenne, 36,6% ont reçu au moins une dose de vaccin et 16,9% sont entièrement vaccinés.

Bonne nouvelle, la pandémie a décéléré pour la quatrième semaine consécutive dans le monde, particulièrement en Europe où elle recule depuis mi-avril, selon les données officielles.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19