Crise agricole : le point sur les conditions de circulation du 23 juillet en Haute-Normandie

Les barrages filtrants mis en place sur le pont de Normandie / © Stéphane L'Hôte
Les barrages filtrants mis en place sur le pont de Normandie / © Stéphane L'Hôte

Les éleveurs restent mobilisés en Haute-Normandie ce jeudi 23 juillet. Ils bloquent les ponts de Tancarville, de Normandie et de Brotonne.

Par Marianne Skorpis

Les éleveurs de bovins et de porcs continuent à bloquer plusieurs points de passage stratégiques en Haute-Normandie ce jeudi 23 juillet 2015. Ils restent inquiets pour l'avenir des filières de la viande et du lait, malgré les 600 millions d'euros avancés par le gouvernement et les 24 mesures du plan d'aide annoncé par le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll. France 3 Haute-Normandie fait le point sur les conditions de circulation.

Les axes et les ponts bloqués

  • 14h15 : la préfecture de la Seine-Maritime annonce que les éleveurs ont décidé de "suspendre" le blocage et le filtrage des ponts de Normandie, de Tancarville et de Brotonne. Le secrétaire général de la préfecture a rencontré les présidents de la FNSEA, des JA (Jeunes agriculteurs) et de la Chambre d'agriculture. Ils se sont mis d'accord sur les premières d'application du plan du gouvernement sur l'agriculture dans le département.
  • Le préfet de la Seine-Maritime a décidé d'interdire plusieurs routes aux poids-lourds de plus de 7,5 tonnes.
>> Vous pouvez trouver le détail des axes interdits aux camions ici.

VIDEO : Regardez le reportage de Pierre-Guillaume Creignou et Stéphane L'Hôte sur le pont de Normandie.


Les conséquences sur les transports en commun

  • Les bacs pour traverser la Seine sont pris d'assaut avec le blocage des ponts. A 12h10, il y avait une demi-heure d'attente au bac de Quillebeuf-sur-Seine.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus