Cyclisme. Deux normands dans la sélection de l'équipe de France pour les JO de Tokyo

Cinq coureurs ont été sélectionnés par Thomas Voeckler pour représenter la France aux Jeux Olympiques de Tokyo. Parmi eux, on retrouve deux normands : Guillaume Martin et Benoit Cosnefroy. Ils tenteront d'obtenir une médaille lors de la course en ligne le samedi 24 juillet.
Benoit Cosnefroy et Guillaume Martin font partie de la sélection française qui prendra part à l'épreuve cycliste en ligne des Jeux Olympiques de Tokyo.
Benoit Cosnefroy et Guillaume Martin font partie de la sélection française qui prendra part à l'épreuve cycliste en ligne des Jeux Olympiques de Tokyo. © QUEMENER YVES-MARIE et CHRISTOPHE PETIT TESSON - MaxPPP

Une médaille olympique pour un cycliste normand à Tokyo ? C'est ce que l'on espèrera fort le 24 juillet lors de l'épreuve en ligne autour du Mont Fuji. C'était un secret de polichinel, l'information est aujourd'hui confirmée : Guillaume Martin et Benoit Cosnefroy seront du voyage au Japon. 

Ils seront accompagnés de David Gaudu, Kenny Elissonde et du champion de France Rémi Cavagna sur les 230 kilomètres d'un circuit nippon qui sera très exigeant avec près de 5000m d'ascension. Le tracé aurait pu convenir au champion du monde Julian Alaphilippe, mais celui-ci a décliné la sélection pour s'occuper de son fils, Nino, né en juin. Autres absents, Thibaut Pinot, toujours gêné par des douleurs dorsales et Romain Bardet, que la formation DSM n'a pas voulu libérer. 

C'est génial ! Faire les JO dans une carrière et dans une vie, c'est une occasion unique. Je suis fier de pouvoir y participer. J'irai avec beaucoup d'ambition évidemment. Pour l'instant, je suis concentré sur le Tour mais j'ai quand même hâte d'y être. 

Guillaume Martin

Quand Thomas Voeckler m'a appelé, j'étais tellement heureux. C'est un rêve de participer aux JO. Je savais que j'étais dans la liste pré-olympique mais je ne pensais pas faire partie des cinq. J'ai commencé à y croire quand j'ai vu que Julian, Thibaut et Romain ne pouvait pas y aller. Y'a des images qui restent en tête comme celles de Lavillenie ou de Bolt. Je suis déjà allé au Japon, en vacances, pendant un mois. J'en ai profité pour faire le critérium de Saitama.

Benoit Cosnefroy

Premiers cyclistes normands aux JO 

Benoit Cosnefroy a déjà goûté à la sélection nationale, en 2019 lors du championnat du monde dans le Yorkshire. Guillaume Martin, lui, fut un formidable allié pour permettre à Julian Alaphilippe de se parer du maillot arc-en-ciel en 2020.

Ce rôle de bras droit, l'Ornais pourrait le laisser pour endosser le costume de leader. Depuis Atlanta 1996 et le remplacement des amateurs par les professionnels sur l'épreuve olympique, c'est la première fois que des cyclistes normands sont sélectionnés. En attendant Tokyo, les deux Normands espèrent briller sur le Tour de France, dans lequel ils visent chacun une victoire d'étape. 

Les coureurs partiront pour le Japon à 23h30 le soir même de la fin du Tour, arriveront en milieu de journée le lundi à Tokyo. Il leur restera seulement cinq jours pour s'acclimater avant l'épreuve, pour tenter de réaliser ce qu'aucun cycliste professionnel français n'a encore fait : obtenir une médaille olympique. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport région normandie jeux olympiques