A la découverte des gares insolites de Normandie

Publié le Mis à jour le

Dans ce feuilleton de quatre épisodes, nous allons vous proposer un voyage qui vous emmènera à la découverte des gares normandes réhabilitées.

Dans ce premier épisode, direction la gare de Bordeaux Saint Clair en Seine-Maritime. Les voyageurs ont pu emprunter cette ligne Fécamp - Etretat jusque dans les années 1950.  Cette ligne a définitivement été fermée en 1968 puis a été vendue a de multiple reprise. Elle va connaître plusieurs propriétaires mais ce sont les derniers en date qui décident d'en faire une maison d'hôtes...

Christiane Lablancherie et Isabelle Ganne sont allés à la rencontre de touristes ravis.





Peut-être avez vous eu l'occasion d'assister à un concert à la gare aux musique à Louviers ?  Il s'agit en effet d'un lieu entièrement dédié à la musique. Une réhabilitation parfaitement réussie de cette gare sur la ligne Rouen - Orléans et qui cessa toute activité à partir de 1989.

Aujourd'hui elle a une autre vocation qui réjouit tout le monde comme ont pu le constater Christiane Lablancherie et Didier Meunier...   




Parce qu'il rêvait de prendre un jour la Micheline qui allait vers Honfleur et qu'il n'a pas eu le temps (la gare a fermé avant en 1969), un parisien installé prés de  Pont-Audemer et passionné par le patrimoine a décidé de racheter l'établissement pour en faire un restaurant gastronomique ! Un véritable pari pour ce retraité de l'industrie qui a bien l'intention de faire revivre la gare au moins un siècle encore !

Christiane Lablancherie et Stephne L'Hôte sont allés voir ce patrimoine restauré.




La gare de Regeville-sur-Mer dans la Manche est désaffectée depuis les années 1960. La commune l'a ensuite réhabilitée et y a installé son bureau de poste et loue le reste à un brocanteur. Une manière de faire vivre ce petit bourg eté comme hiver.

Christiane Lablancherie  et Stépahne L'Hôte sont allés voir comment ces deux activités cohabitent...

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité