Cet article date de plus de 4 ans

Départ de la 2ème étape : Les skippers normands, en route vers la Bretagne

Le coup d'envoi a été donné à 16 heures (en France), depuis le Royal Yacht Squadron à Cowes, le plus prestigieux club nautique du Royaume-Uni créé en 1815. Après une 1ère étape surprenante, comment vont les 4 skippers normands ? Revue des troupes avant cette 2ème étape qui s'annonce déterminante.

Les images du départ de la deuxième étape de la Solitaire

Crédits : Solitaire Bompard-Figaro

durée de la vidéo: 00 min 59
Départ 2ème étape ©F3 BN


La première étape résumée en un chiffre : 24H 34 minutes et 56 secondes

C'est le temps qui sépare le premier Erwan Tabarly (Armor Lux) au dernier, le bizuth Aymeric Décroocq (Bretagne-Espoir). Autrement dit, les quatre premiers sont arrivés en 15 mn, les 6 premiers en 1 heure ! Ce grand écart a d'ores et déjà réduit les espoirs de certains favoris.

Moral et classement des normands

​Le havrais peut encore y croire. le skipper Macif est arrivé 3ème avec un écart de 11M et 49s sur le vainqueur. Sa réaction sur les pontons  :

"C'est bien. Ce n'était pas important de la gagner cette étape mais c'était important de ne pas la perdre" 


durée de la vidéo: 03 min 42
arrivée de la première étape avec réaction de Charlie Dalin ©F3 BN

Il aime les challenges Alexis Loison et bien la suite de la course va lui en procurer. Il est arrivé 9ème et affiche un écart d' 1h 33m 20s. C'est encore jouable et on y croit ! 

A quelques heures du départ de Cowes, direction Paimpol, voici l'état d'esprit d'Alexis (Groupe Fiva) :



 « Cette deuxième étape sera variée. Il faudra savoir se reposer au début pour attaquer dans le vent fort après la traversée de la Manche. Ce sera physique et il sera essentiel de bien partir. La première partie, le long des côtes sud anglaises, peut générer des écarts. On aura sans doute tous la même stratégie, mais beaucoup de choses peuvent se jouer sur des petits décalages. J’ai envie de regagner du temps, de reprendre sur l’heure et demie que je concède sur les premiers. Mon objectif est de diminuer cet écart pour revenir dans le match. Cette deuxième étape, du fait de la configuration de la course et du format court de la 4è, est vraiment importante. »

La havraise, Sophie Faguet, est arrivée 18ème avec un écart de 6h 40m 41s sur le vainqueur.

Comment la skipper du bateau "Région Normandie" a-t-elle vécu cette première étape, en compagnie .... des dauphins
durée de la vidéo: 04 min 20
1ère étape vécue par Sophie Faguet et les ... dauphins ©F3 BN

​Originaire de Ver-Sur-Mer, la navigatrice de "Port de Caen-Ouistreham" est arrivée 24ème - soit 7h 53m 18s après le vainqueur.

Elle vous raconte sa première étape.
durée de la vidéo: 02 min 02
1ère étape de Claire Pruvot ©F3 BN

Ses derniers mots avant de partir en direction de la Bretagne  : « J'ai super bien dormi,  mais ensuite j'ai quelques soucis physiques au niveau du dos, qui ne sont pas tout à fait résolus, mais avec les médocs ça devrait aller. Là, à la sortie du Solent, va y avoir du jeu, mais il faudra faire attention, il y a beaucoup de trafic avec un vent autour de 15-20 nœuds au départ et puis il y aura de la mer dès la sortie du Solent, au niveau des Needles. La mer sera formée et il faudra se ré-acclimater rapidement à des conditions assez costauds. Il y aura du jeu au niveau des placements par rapport à la flotte, avant un petit répit à partir de Wolf Rock. Il faudra alors savoir se reposer avant la dépression suivante très creuse, rapide mais musclée. Il va falloir bien préparer le bateau et être en forme pour bien passer ce moment là. Il faudra faire gaffe au matériel. Au niveau physique, je verrai comment ça évolue au fil de la course. Cette étape sera physique et va tirer sur les organismes. Mais, ça me plaît ! »

La carte du parcours de cette Solitaire 2016

durée de la vidéo: 00 min 36
parcours Solitaire ©F3 BN

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solitaire du figaro sport voile