• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le djihadiste normand Romain Letellier aurait trouvé la mort

En 2012, Romain Letellier prend le pseudonyme d'Abu Siyâd Al Normandy / © capture écran
En 2012, Romain Letellier prend le pseudonyme d'Abu Siyâd Al Normandy / © capture écran

Selon les informations du spécialiste de la mouvance djihadiste, Romain Caillet, sur son blog de Libération, le Caennais Romain Letellier qui avait rejoint l'Etat islamique, aurait trouvé la mort dans des frappes aériennes qui auraient touché l'EI. 

Par Aurélie Misery

Né le 9 janvier 1987 à Caen dans une famille normande athée et communiste, il obtient un bac marketing avant de travailler dans le bâtiment et de vivre du RSA.

C'est à l'âge de vingt ans que Romain Letellier se convertit à l’Islam. En 2012, il s'inscrit sur le forum Ansar al-Haqq, sous le pseudonyme d’Abu Siyâd an-Normandy.

"Romain Letellier finit par franchir la ligne en rouge, en mettant en ligne une version française d’Inspire, le magazine en anglais d’Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique (AQPA), appelant à commettre des attentats en Occident", explique Romain Caillet sur son blog.

Romain Letellier est interpellé au mois de septembre 2013, à son domicile dans le quartier du Grand Parc d’Hérouville-Saint-Clair, dans le Calvados, et placé en détention provisoire. Il risque alors 5 ans de détention et 45 000 euros d'amende. Sa compagne est également mise en examen. 

L'immeuble de Romain Letellier à Hérouville-Saint-Clair, 20 septembre 2013 / © France 3 Basse-Normandie
L'immeuble de Romain Letellier à Hérouville-Saint-Clair, 20 septembre 2013 / © France 3 Basse-Normandie

Condamné en mars 2014 par la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, à trois ans de prison, dont deux avec sursis, Romain Letellier est le premier jihadiste français à effectuer une peine de prison ferme pour apologie et provocation aux actes de terrorisme sur internet, en vertu de la loi anti-terroriste du 21 décembre 2012.

Libéré quelques mois plus tard, il annonce en juillet 2015 sur les réseaux sociaux "avoir rejoint les terres du califat de l'Etat islamique". Toujours selon les informations de Romain Caillet, le Normand "aurait pu occuper au sein de l’organisation Etat islamique des fonctions liées à la propagande sur les réseaux sociaux".

Lire l'intégralité de l'article du blog de Romain Caillet sur Libération


A lire aussi

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus