DOCUMENTAIRE. "Après la guerre, reconstruire la France", ou comment la France en ruines a réinventé ses villes

Au sortir de la seconde guerre mondiale, la France est ravagée, en ruines. La guerre absolue est passée par là et laisse des stigmates sur l'ensemble du territoire. Des forces extraordinaires vont se déployer partout et faire émerger des gravats de nouvelles constructions tournées vers l'avenir.

Une fois la guerre finie, il faut reloger les sinistrés, reconstruire les villes. Un travail titanesque.
Une fois la guerre finie, il faut reloger les sinistrés, reconstruire les villes. Un travail titanesque. © Archive / Les Films en Vrac

Ce sont des guerre absolues, donc on ne cherche pas à épargner quoique ce soit.

1945. L'ensemble du territoire est enfin libéré, après 5 années de guerre et d'occupation. L'enthousiasme de la victoire ne parvient pas longtemps à faire oublier toutes les plaies du conflit : les trahisions, les rivalités et les règlements de compte, mais surtout les terribles destructions infligées au pays pendant ces sombres années. Des dommages presque irréparables.

1.800 communes en France sinistrées à plus de 75%

Successivement, la France a subi l'invasion allemande, les sabotages et les represailles, les bombardements américains et anglais pour affaiblir l'occupant, puis préparer les débarquements de Normandie et de Provence, les dynamitages oppérés par les Allemands pour protéger leur fuite et retarder l'avancée des alliés, et enfin plusieurs mois de combats au sol particulièrement violents pour libérer le pays, ville par ville, du Nord au Sud, d'Ouest en Est.

Par rapport à la guerre de 14, les bombardements étaient ciblés sur les villes pour des raisons de stratégie militaire : c'est atteindre les lieux de production, les usines... Donc c'est toute l'armature urbaine des grandes villes, des villes productives, des villes peuplées où il y avait toutes les fonctions culturelles et économiques, qui ont été touchées.

Danièle Voldman, historienne - CNRS - Université Paris 1

Sur les 17 villes française de plus de 100.000 habitants, 15 sont touchées par les destructions. Pour les villes de plus de 50.000 habitants, le bilan est presque aussi terrible : 21 communes sur 39 sont réduites en ruines. En tout, 1800 communes sont déclarées sinistrées en France, c'est à dire détruites à plus de 75%, aux trois quarts !

Près de 4.000 tonnes de bombes ont été lâchées sur la seule ville de Brest.
Près de 4.000 tonnes de bombes ont été lâchées sur la seule ville de Brest. © Les Films en Vrac

La reconstruction, mouvement fondateur de la modernité

Un Français sur huit est considéré comme sinistré à la fin de la guerre. Une fois la guerre finie, il faut remettre sur pied ponts, routes et usines. Il faut reloger les sinistrés, reconstruire les villes. Un travail titanesque. Des forces extraordinaires vont se déployer partout en France. En 10 ans seulement, le pays va se redresser. Sur les ruines de la guerre vont être construites des villes nouvelles du XXe siècle avec une topographie repensée. Les grands axes sont privilégiés, on nivelle des quartiers entiers grace aux gravats qui parfois sont emmenés en ceinture de ville pour y servir de base à des périphériques... on adapte la ville au monde de l'automobile.

C'est un mouvement fondateur, le mouvement de la reconstruction. En France, c'est la renaissance après une guerre destructrice. 

Pour sortir des ruines de la guerre, ingénieurs et architectes ont dû chercher de nouvelles solutions, inventer de nouvelles formes, reconstruire selon des techniques inédites et innovantes. De leurs travaux et de leur vision sont nés certains des plus beaux monuments de la France moderne. Un temps rejetée, cette architecture est aujourd'hui célébrée à travers plusieurs villes comme Marseille avec la Cité radieuse de Le Corbusier, mais aussi Royan, Brest ou Le Havre maintenant inscrite au patrimoine mondial de l'humanité en 2005. Une consécration ultime qui vient célébrer cette grande aventure, folle et ingénieuse, tragique et enthousiasmante, de la reconstruction de la France. 

Demain, avec de nouvelles pierres; de nouveaux outils, de nouvelles équipes, c'est une France rajeunie et plus forte qui se tournera vers l'avenir.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Gregor Zoyzoyla (@gregorzoyzoyla)

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Marché de Royan (@marchederoyan)

Le Havre, vitrine de l'innovation urbaine

Dans cette archive de l'INA, on découvre particulèrement la ville du Havre, en Seine-Maritime. Une ville marquée par ses différentes gloires et traumatismes, entièrement redessinée par Auguste Perret qui s'était fait connaître avant-guerre par son utilisation novatrice du béton : 

Après la guerre, il ne restait en effet au Havre plus aucun édifice public intact. Les ruines étaient devenues le seul paysage offert à ses habitants. La cité devient le symbole absolu de la ville martyre... et aussi l'un des laboratoires de l'urbanisme contemporain. Vers 1958, la reconstruction de l'essentiel du centre ville est achevée. Le France, véritable monument flottant, contribue à faire du Havre une véritable vitrine du pays.

© Stéphane l'Hôte

Vue du ciel, la Cité Océane dévoile son schéma en quadrillage autour de son Hôtel de Ville.

En 1965, Roger Parment commente l'extraordinaire renaissance du Havre : 

A l'ombre de l'hôtel de ville, le syndicat d'initative a élu domicile dans un élégant pavillon. Il est la plaque tournante du tourisme havrais. On y donne tous les renseignements et on y remet tous les documents concernant la découverte technique et bien ordonnée de la cité.

Roger Parment, journaliste

(Re)VOIR. "Après la guerre, reconstruire la France"

durée de la vidéo: 51 min 03
Après la guerre, reconstruire la France

Diffusion : Lundi 24 mai à 22h55 sur France 3 Normandie et en replay sur cette page dès le lendemain de la diffusion

Réalisation : Guillaume Vincent

Production : Les Films en Vrac

Durée : 52’

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
documentaires culture seconde guerre mondiale histoire société à l'antenne vos rendez-vous