DOCUMENTAIRE. "Guillaume, la jeunesse du conquérant", ou comment le "bâtard" s'est forgé un destin

"Si de Guillaume vous ne savez que la victoire à Hastings et le trône d'Angleterre, alors vous ne savez rien". A travers le documentaire "Guillaume, la jeunesse du Conquérant", découvrez l'histoire tourmentée et méconnue où un "batard" est devenu un des plus grands personnages de notre histoire.

Dans l'imaginaire collectif, Guillaume le Conquérant est le héros de la tapisserie de Bayeux. C'est l'homme qui au XIe siècle a conquis l'Angleterre et s'y est fait sacrer roi.

C'est un des grands destins de notre histoire. Mais la question qui se pose : comment devient-on un héros ? Comment l'héritier est devenu un fondateur ? Comment le batard est devenu le Conquérant ?

Pierre Bouet, historien

La première conquête de Guillaume "le batard" c'est celle de son identité, de son nom et de son rang au prix du sang, de la trahison et de la mort. Elle se déroule à l'Assemblée de Fécamp en 1034. Il a alors 8 ans. Tous les personnages les plus influents de la Normandie sont présents. "Ce jour là, le petit Guillaume pénètre au coeur de l'administration du duché de Normandie avec son père Robert le Magnifique, 6e duc de Normandie", raconte Pierre Bouet, historien.

Le titre de duc passe de père en fils, "mais ce n'est pas une simple formalité", rappelle Claire Ruelle, historienne et romancière. Et au moment où Robert le Magnifique s'apprête à partir en Terre Sainte et doit nommé celui qui dirigera la Normandie en son absence, Guillaume n'apparaît pas comme légitime aux yeux des prétendants au dûché. Car Guillaume est un enfant "bâtard". "Mais on se trompe sur la signification de ce mot" souligne Pierre Bouet. Et l'historien de préciser : "On pense que batard signifie que Guillaume est né d'une union illégitime. Ce n'est pas sa bâtardise qu'on lui reproche, mais en réalité sa mésalliance : Arlette sa mère est en effet la fille d'un simple tanneur d'un embaumeur... et les grands du dûché n'admettent pas cette mésalliance".

Un enfant duc mais "bâtard"

De cette dualité originelle, le jeune Guillaume a su faire un destin.

Guillaume a donc être l'héritier du duché de Normandie, sa mésalliance va lui générer bien des péripéties. À la mort de son père, c'est toute une coalition de barons qui va lui contester son titre et son autorité.
De l’abbaye de Fécamp à celle de Bayeux, du château de Falaise à celui de Valognes, commencent alors pour lui douze années épiques et violentes au terme desquelles il finira par lever une armée et remporter, dans la plaine du Val-ès-Dunes, sa première bataille rangée, la seule de tout son règne avec celle d’Hastings.

REPLAY. "Guillaume, la jeunesse du conquérant"

Porté par le souffle de la fiction et enrichi par l’analyse des meilleurs spécialistes sur la période, ce documentaire raconte la jeunesse d’un des grands héros de notre Histoire face à sa première conquête: celle de son identité. Ou comment Guillaume le Bâtard est devenu Guillaume le Conquérant.

Guillaume, La jeunesse du Conquérant

Un docu-fiction historique réalisé par Fabien Drugeon

Une coproduction Samuel Moutel / Keren Production et France Télévisions

Durée : 52’

A voir Lundi 12 avril à 22h50 sur France 3 Normandie et en replay sur notre site dès le lendemain de sa diffusion.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
documentaires culture histoire région normandie guillaume le conquérant à l'antenne vos rendez-vous