Il avait été construit pour résister aux anglais, il aura finalement été vaincu par les assauts de la mer. Dans la Manche, le fortin de Réthoville n'a pas résisté à la dernière tempête.

"Dans les années 70, il était encore habitable et voyez ce qu'il en reste" raconte Jean-Pierre Matelot, le maire-délégué de Réthoville. Depuis trente ans la mer grignote la plage, la dernière tempête a donné le coup de grâce à l'édifice. En quelque heures, la mer a creusé l'anse d'une quinzaine de mètres. Le vieux Fortin n'a pas resisté. Et pourtant, au moment de sa construction, au 18eme siècle, il se trouvait à plus de 30 mètres de la laisse des hautes mers, et à 5,64 mètres du niveau de la mer.


Le fortin a resisté aux anglais

Construit en 1756, le fortin de Réthoville avait été concu pour résister aux anglais pendant la guerre de sept ans qui opposait les français aux anglais. Pendant ce conflit majeur du 18eme siècle, le Cotentin etait constamment harcelé par des petits corsaires, ayant l'apparence de bateaux de pêche. Ces embarcations pénètraient dans toutes les anses et leurs équipages s'emparaient de tout ce qu'ils trouvaient sur place. 



Reportage Pierre-Marie Puaud et Claude Leloche

Jean-Pierre Matelot: maire-délégué de Réthoville
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité