Etudiant confiné : trouver un job d’été, c’est encore possible

Pour faire face à la crise actuelle, le Centre Régional d’Information Jeunesse (CRIJ) doit adapter son offre pour mettre en relation étudiants et employeurs. 

 

© F3 Normanndie
Traditionnellement, c’est en ce moment la période des salons des jobs d’été : celui de  Rouen était prévu le 27 mars, celui de Caen le 9 avril, tous les deux ont été annulés suite aux mesures de confinement en raison de l’épidémie de Covid-19.

Remobiliser les étudiants

Les étudiants ne doivent cependant pas abandonner leurs recherches d’emploi saisonnier. C’est l’un des soucis de Benoit Vannier, directeur du CRIJ Normandie :

En raison de l’épidémie et de l’annulation des salons, des étudiants n’ont pas envoyé leurs CV alors que la demande existe et va exister cet été .

Adapter l'offre, place au numérique

Depuis le 27 mars,  le CRIJ a lancé une page dédié à l’emploi saisonnier sur son site internet.

Un ensemble d’actions est mis en place sur les réseaux sociaux pour accompagner les étudiants dans leur recherche d'emploi. Parmi les dispositifs mis en ligne : des facebook live, des tchats interactifs du lundi au vendredi de 10 à 13h et de 14 à 17h.

Quels sont les secteurs qui recrutent ?

La crise actuelle n’a pas encore d’effet direct sur les jobs d’été : près de 300 postes sont proposés.

On ignore pour le moment si le secteur agricole, en manque de main d'oeuvre (voir l'appel du ministre de l'agriculture), va multiplier ses offres ou non. 
De l’animation sportive à l’hôtellerie, il reste des postes à pourvoir, l’important étant de se projeter dans la période de l’été.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus emploi économie région normandie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter