Après l'orque et le béluga... un phoque aperçu dans la Seine

Publié le Mis à jour le
Écrit par Quentin Bral .

Dans un communiqué, les Voies navigables de France annoncent qu’un phoque a été repéré près de l’aval de Poses-Amfreville (Eure) ce mercredi 17 août 2022. Pour le moment, l'animal n'a pas été retrouvé.

C'est une mauvaise habitude que prennent les animaux marins à se balader dans la Seine. Après l'orque et le béluga, c'est au tour d'un phoque de pointer le bout de son museau dans l'Eure. La bête aurait été aperçue du côté de l'aval Poses-Amfreville par un passant, qui l'aurait signalée mardi soir. 

Les forces de l’ordre sont alors intervenues et ont rapporté leurs premières informations à l'Office français de la biodiversité (OFB). Résultat : il s'agit bien d’un phoque veau-marin, assez jeune selon nos informations.

"Cette remontée est arrivée par le passé"

Depuis ce signalement, la brigade fluviale de Rouen se mobilise sur l'eau pour tenter de retrouver le phoque. Les Voies navigables de France ont lancé un avis à la batellerie et appellent à la prudence, aussi bien pour les passants à quai que pour les transports maritimes. Pour le moment, il ferait des aller-retours au niveau du barrage de Poses. La Préfecture précise. 

Une colonie de phoques s'est installée depuis plusieurs années sur l'estuaire de la Seine. Cette remontée, bien que rare, est donc déjà arrivée par le passé.

Préfecture de l'Eure

Selon les premières analyses de l'Office Français de la Biodiversité, l'animal devrait retrouver l'estuaire par ses propres moyens. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité