Elections municipales : la sécurité en question

La sécurité s'invite dans le débat municipal. De nombreuses villes ont installé des caméras de vidéo surveillances, et armé leur police municipale. Exemple aux Andelys et à Val de Reuil dans l'Eure. 
© Bruno Belamri

Souriez, vous êtes filmés !
Aux Andelys, commune de l'Eure de 8200 habitants, la municipalité s'est équipée d'un système de 17 caméras. 
Depuis qu'il est maire, Frédéric Duché (divers droite) a rajouté 13 caméras aux 4 existantes pour un montant de 145 000 euros. Un dispositif utile selon lui au quotidien. 

" Il n'y avait pas forcément d'actes de délinquance supplémentaires mais aujourd'hui c'est un outil complémentaire au travail de la police municipale, qui permet aussi de faire de la levée de doutes avec la gendarmerie. Je suis extrêmement attentif à l'utilisation des images vidéo. Seuls le responsable de la police municipale, la gendarmerie et moi même avons accés au local sécurisé " Frédéric Duché, maire divers droite des Andelys

          La vidéo surveillance en appui à la police municipale

La vidéo surveillance est un outil apprécié par les policiers municipaux. 
Aux Andelys ils sont seulement quatre pour couvrir un vaste territoire rural, composé de 14 hameaux et 5 lieux dits, soit 42 kilomètres carrés.

     " Quand on est sur un point du secteur et qu'on est appelé en intervention sur un autre secteur, malgré le gyrophare et en allant vite, on met un peu plus de 35 minutes " raconte Vanessa Hernandez, brigadier chef principal aux Andelys

Une activité soutenue pour ces policiers municipaux, qui sont les premiers représentants du maire sur la commune.

                    Une police municipale armée

A Val de Reuil, la police municipale est armée comme aux Andelys.
Bâton télescopique, tonfa et arme à feu composent leur panoplie. Même si ces armes sont surtout dissuasives.

    " ça nous permet d'assurer notre propre sécurité, et bien sûr celle de la population. mais je ne me suis jamais senti en danger au point de sortir mon arme et de tirer" nous explique Alexandre Barat, agent de police municipale à Val de Reuil


En milieu urbain, les actes de délinquance et l'insécurité sont parfois présents. 
Le maire socialiste de Val de Reuil Marc-Antoine Jamet a donc mis en place un système de vidéo surveillance en 2009, composé de 54 caméras. Selon lui, les résultats sont indéniables.
 

     " La sécurité quotidienne, la vente de stupéfiants, les incendies de poubelle qui ont été une vraie plaie ici...on a vu une diminution radicale grâce à la vidéo vigilance. C'est totalement dissuasif. Toutes les personnes qui sont vues et reconnues hésitent à commettre un certain nombre de méfaits " Marc-Antoine Jamet

Les deux maires des Andelys et de Val de Reuil n'ont pas l'intention de baisser la garde en matière de sécurité; mais plutôt de renforcer les moyens dans leurs communes.

La sécurité aux Andelys et à Val de Reuil ©France 3 Normandie

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/police-municipale-du-mont-saint-michel-bien-armee-face-toute-menace-1332237.html

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/eure/municipales-2020-comment-communes-normandes-assurent-elles-leur-securite-1780383.html
 
Etats des lieux de la police municipale dans la région
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections sécurité société