Dans l' Eure : aides et système D ... le point sur les inondations

© Eric Lombaert - France 3 Normandie
© Eric Lombaert - France 3 Normandie

3 jours après les inondations qui ont sévèrement touché l'Eure, la vie reprend peu à peu son cours. Les élus ont annoncé le déblocage d'aides à venir et dans les villages, la vie se réorganise doucement. Exemple à Sébecourt près de Conches-en-Ouche.

Par VA avec l'AFP

De violents orages et de fortes précipitations ont frappé une large partie de la France. Dans l'Eure, plusieurs zones ont été touchées dans la nuit de lundi à mardi.
Dans ce département, où 614 foyers ont été privés d'électricité, la crue a atteint son pic mardi soir à Damville, "avec une hauteur de 1,93m", selon la préfecture.

En déplacement sur ce territoire, notamment à Breteuil, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a indiqué mercredi qu'une première réunion aurait lieu le 19 juin pour déterminer les communes qui pourront bénéficier de l'état de catastrophe naturelle, dispositif permettant l'accélération des procédures d'indemnisation
© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Le conseil départemental de l'Eure va également débloquer une enveloppe de 60 000 euros pour venir en aide aux communes touchées.

Dans le village de Sébecourt, une école provisoire a du être aménagée ... en attendant la fin du nettoyage.
VIDEO / LE REPORTAGE DE FRANCE 3 NORMANDIE (Frédéric Lafonc et Eric Lombaert)

Point sur la situation le 7 juin à 16h00
Le 7 juin, le département de l'Eure est passé en vigilance jaune crue sur le tronçon Iton aval. La tendance globale est à la décrue.
Quelques tronçons de route restent toutefois fermés : sur les RD 37 (entre Sébécourt et Le Fidelaire), RD 141 (à hauteur de Breteuil) et RD 23 (à hauteur de Ferrière sur Risle)


A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des retraités dans les rues des villes de Normandie

Les + Lus