Accident mortel au Neubourg : le jeune mis en examen reste en liberté sous contrôle judiciaire

Les participants à la marche blanche pour Robert Lebailly ont déposé des fleurs sur la voie verte au Neubourg. C'est à cet endroit que ce jeune s'est fait écrasé dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 2017. / © Sixtine Lys/Radio France
Les participants à la marche blanche pour Robert Lebailly ont déposé des fleurs sur la voie verte au Neubourg. C'est à cet endroit que ce jeune s'est fait écrasé dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 2017. / © Sixtine Lys/Radio France

La Chambre de l’instruction d’Evreux (Eure) a confirmé ce jeudi, la remise liberté sous contrôle judiciaire du  conducteur mis en examen pour «"homicide involontaire aggravé". Il avait accidentellement écrasé Robert Lebailly sur la voie verte au Neubourg (Eure).

Par Jean-Luc Drouin

La Chambre l’instruction n’a pas suivi les réquisitions du parquet qui avait fait appel de la décision du juge des libertés et de la détention (JLD) de remettre en liberté sous contrôle judiciaire le jeune mis en examen.

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, le corps de Robert Lebailly, un jeune plombier qui venait d’obtenir son premier CDD, était retrouvé par une promeneuse sur la voie verte au Neubourg (Eure).

"En raison de l’état du corps" les enquêteurs avaient envisagé dans un premier temps, un probable homicide volontaire.

Finalement l’enquête des gendarmes et les constatations médico-légales mettaient en évidence que la jeune victime avait été écrasée par une voiture.

Les responsables étaient 3 jeunes gens. Le conducteur âhgé de 18 ans, n’avait pas de permis et conduisait sous l’emprise de l’alcool et de stupéfiants. D’où sa mise en examen pour « homicide involontaire aggravé ».

Les deux passagers respectivement âgés de 18 et 20 ans ont quant à eux été mis en examen pour "complicité de délit de fuite et de falsification de preuves".

A lire aussi

Sur le même sujet

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus