COVID 19 : une entreprise de l'Eure invente un masque lavable et réutilisable presque à l'infini

Le groupe Dedienne Multiplasturgy, implanté à Saint-Aubin-sur-Gaillon, dans l'Eure, est un exemple de reconversion industrielle. Depuis avril 2020, l'entreprise produit et commercialise des masques lavables, moins polluants et garantis pour cent utilisations.
© FranceTélévisions

Une reconversion industrielle

Le groupe Dedienne Multiplasturgy est spécialisé dans la fabrication de pièces techniques en plastique et composite pour l'aéronautique et le secteur automobile. Elle emploie 700 personnes en France, en Roumanie et aux États-Unis. Ses deux secteurs d'activité sont en crise depuis la pandémie.
Aussi, pour se diversifier cette société normande installée près de Gaillon, commercialise depuis fin avril 2020 des masques écologiques et économiques.  La société normande se positionne maintenant sur un secteur porteur. Celui de la santé, où l'on utilise des millions, voire des milliards de masque jetables.

 

Les qualités de ce produit : le confort, le poids, le matériau n'est pas issu du pétrole, c'est un plastique végétal et c'est un produit utilisable à l'infini. 

Pierre-Jean Leduc, président de Dedienne Multiplasturgy Group

 

Une innovation moins polluante


L'ossature de ces masques est fabriquée avec une imprimante 3D ou par injection dans un moule. Cette partie est réutilisable et recyclable à l'infini. Il suffit de la passer au lave-vaisselle ou de l'ébouillanter pour la nettoyer.
Seul le filtre qui se greffe sur l'ossature doit être changé après une vingtaine de lavages. Un système qui permet donc polluer plus de trois cents fois moins qu'un masque jetable et de réduire le coût d'utilisation.  
Le filtre lavable une vingtaine de fois
Le filtre lavable une vingtaine de fois © FranceTélévisions
 

Un masque meilleur marché ? 

Les masques qui sont vendus à partir de 24 euros sur le site internet de la marque ou sur la plateforme "Protégez-vous normand" on un coût de 24 centimes par jour environ. C'est  moins que les masques à usage unique. 

VIDEO : le reportage de Frédéric Lafond et Eric Lombaert (montage : Marie Céline Varin), avec les interviews de : 
Une entreprise de l'Eure fabrique et commercialise des masques lavables à l'infini

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé innovation économie coronavirus/covid-19 société