Cet article date de plus de 4 ans

Dans l'Eure, 5000 hectares de betteraves en plus

La récolte de la betterave à sucre a commencé. Sur le plateau de Saint-André, des agriculteurs ont décidé de tester cette culture. Il n'y a plus de limite aux plantations avec la fin des quotas européens
© France 3 Normandie

La betterave est une culture qui se remarque. Des champs très verts, puis des monticules de betteraves et un intense trafic de camions qui vont à la sucrerie. 

Dans l'Eure, 150 nouveaux exploitants ont choisi de "se lancer" dans cette plante racine qui donne du sucre.( environ 150g pour 1 kg). De nouveaux clients pour la sucrerie Saint-Louis d'Etrepagny.

A partir du 1er octobre, les quotas sucriers disparaitront en Europe. Ils encadraient le marché depuis 1968.  Les prix minimum garantis pour les agriculteurs cessent aussi.

C'est l'ouverture du marché à la concurrence mondiale. La France est le premier producteur de la planète. 

Reportage de Frédéric Lafond et Eric Lombaert

Interviews de Benoit Martin, exploitant agricole et Alexandre Quillet, président de la confédération générale des planteurs de betteraves

Dans l'Eure, plus de cultures de betteraves


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie