Dans l'Eure, la liste des collèges qui seront reconstruits, rénovés ou fermés

Les élus du département de l'Eure ont adopté lundi 20 juin le plan d'investissements pour les collèges. Le vote a eu lieu après l'intrusion de parents et enseignants dans l'assemblée pour protester contre la fermeture de 2 collèges à Val-de-Reuil et Evreux



Le département de l'Eure compte 56 collèges publics. Le plan  qui s'échelonnera jusqu'en 2021 a été adopté lundi 20 juin.Il  fixe la liste des établissements qui seront reconstruits, rénovés ou fermés.  Un investissement de 172 millions d'euros.

Dans l'Eure, il y a encore 14 collèges des années 70 de type Pailleron (vulnérables aux incendies)

Les collèges qui seront reconstruits :

 Jean-Rostand à Evreux, Le Hameau à Bernay, Maurice-de-Broglie à Broglie-Chamblac, Victor-Hugo à Rugles, Hyacinthe-Langlois à Pont-de-l'Arche, Le Hamelet à Louviers, César-Lemaître à Vernon, Louise-Michel à Bourneville, le collège André-Maurois à La Saussaye.

Les collèges agrandis ou rénovés :

Marcel-Pagnol à Gravigny (reconstruction de la demi-pension), le collège Le Roumois à Routot, le collège Simone-Signoret à Aubevoye, le collège Les Sept-Epis à Saint-André-de-l'Eure, le collège Janine-Vancayzeele à Thiberville (demi-pension à reconstruire)

Les collèges fermés :

 Pablo-Neruda à Evreux et le collège Pierre-Mendès-France à Val-de-Reuil. "Les effectifs de ces établissements seront redéployés dans les collèges limitrophes dans la temporalité de la carte scolaire."

En suspend :

"l'avenir du collège Jacques-Daviel à La Barre-en-Ouche est conditionné à la progression des effectifs et à l'évolution de l'état du bâti. Une évaluation sera faite pour statuer à horizon 2018"