Un exosquelette arrive dans un hôpital de l'Eure

Près d'Evreux, un système sophistiqué de jambes robotisées pilotées par des ordinateurs va changer la vie des patients  handicapés
 

L'exosquelette "Atalante" en action
L'exosquelette "Atalante" en action © Eric Lombaert / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)
C'est un équipement extraordinaire, qu'on dirait issu des œuvres de science-fiction des années 70 !

Le nom de ce robot ? Atalante. Créé par la société française Wandercraft, cet exosquelette est conçu pour permettre aux personnels de santé de proposer des soins innovants à des personnes à mobilité réduite en milieu hospitalier.

Le slogan  de Wandercraft est "Ordinary life for extraordinary people " une vie ordinaire pour des personnes extraordinaires ! Et c'est ça qu'on veut leur redonner : c'est la capacité de mener une vie ordinaire. C'est pour ça pour qu'on a développé Atalante, c'est pour faire remarcher ces personnes, si on peut  contribuer à leur rééducation. Parce qu'il y a certaines personnes qui vont être capables de retrouver de la motricité, et nous on veut fournir un outil aux thérapeutes pour les aider dans cette récupération de la motricité, au plus haut niveau et le mieux possible. C'est à ça que sert l'exosquelette Atalante.
- Mathieu Masselin, président de Wandercraft

 
durée de la vidéo: 02 min 02
Un
VIDEO : le reportage de Frédéric Lafond et Eric Lombaert (montage : Xavier Robert)
 

Une technologie de pointe aux portes d'Evreux

Ces jambes robotiques capables de recréer une "marche humanoïde" en épousant la morphologie des membres inférieurs et du bassin, sont arrivées à Saint-Sébastien de Morsent (Eure). C'est la fondation hospitalière "La Renaissance Sanitaire" qui en a équipé La Musse, son hôpital de soins de suite et de réadaptation (établissement qui comprend aussi un institut de formation aux métiers de la rééducation).

 

"La robotique de marche"

L'équipe de Wandercraft qui a conçu Atalante a une avance de plusieurs années dans différents domaines : algorithmes de marche dynamique, intelligence artificielle, et technologies relatives à la robotique de marche.  En parallèle de cet équipement hospitalier, un exosquelette personnel est en cours de développement dans le but, d'ici quelques années, "d'améliorer la mobilité de millions de personnes à mobilité réduite, chez eux et dans leur vie quotidienne".
 
durée de la vidéo: 00 min 35
L'exosquelette Atalante
 
L'exosquelette "Atalante" à l'hôpital La Musse de Saint-Sébastien de Morsent
L'exosquelette "Atalante" à l'hôpital La Musse de Saint-Sébastien de Morsent © Frédéric LAFOND / France Télévisions
durée de la vidéo: 00 min 38
Atalante en action à La Musse


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société innovation économie technologies handicap