Fraternibus : le bus du secours catholique qui offre un moment de fraternité dans les villages

Fraternibus ! C'est l'autobus bien nommé du secours catholique. Il sillonne depuis le 4 décembre 2018  les zones rurales de l'Eure, pour faire ce que l'on appelle "du lien social" et aller au devant des personnes isolées. C'est un outil unique en France. 
Il porte bien son nom, cet autobus qui s'arrête deux fois par semaine dans les bourgades du Sud de l'Eure. 
Depuis le 4 décembre, quatre bénévoles empruntent ce " fraternibus"  deux fois par semaine pour se rendre sur les marchés. 

Objectif : faire venir à eux des personnes isolées, et les mettre en contact, si besoin, avec des travailleurs sociaux.
Mais pas seulement : Certains viennent juste partager un café, ou raconter les petits tracas qui peuvent assombrir un quotidien.
" Le but, explique Olivier Godond, le responsable de l'équipe Fraternibus,  c'est de rompre l'isolement. Nous allons vers les gens".
C'est ce qu'on appelle un " projet de mobilité inversée", ce sont les bénévoles qui viennent à la rencontre de la population et non l'inverse. 
Car certaines personnes n'osent pas franchir le seuil d'une antenne du secours catholique. 

Depuis décembre, les bénévoles ont ainsi rencontré 70 personnes, principalement sur les marchés, comme Damville. Dans les semaines à venir, ils aimeraient se rendre dans de plus petites bourgades, celles qui n'ont même pas de marché pour tisser du lien social chaque semaine.

Pour que le projet vive dans le temps, le secours catholique a besoin de bénévoles.
Si vous souhaitez partager leur aventure, des liens sont disponibles sur leur page facebook.  
 
Fraternibus : le bus du secours catholique à la rencontre de la population
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société religion