Le Havre : les ateliers d'insertion militent pour l'interdiction de la destruction de vêtements invendus

L'image de vêtements neufs lacérés dans les poubelles d'une boutique rouennaise ont choqué l'an dernier. Le projet de loi sur l'économie circulaire est en discussion. Les associations veulent que le don des vêtements invendus soit assuré par le texte.
Au Havre, des ateliers d'insertion travaillent pour la revalorisation des vêtements
Au Havre, des ateliers d'insertion travaillent pour la revalorisation des vêtements © France 3 Normandie

La destruction de produits alimentaires dans les poubelles de supermarchés est interdite. Le même sort réservé à des vêtements neufs pourrait aussi être interdit. Ce n'est plus toléré dans l'opinion publique.

Les associations comme Emmaüs, France Nature Environnement, Halte à l'obsolecence programmée veillent "au grain". Elles ont envoyé un courrier au Premier Ministre pour demander une loi sur l'économie circulaire plus ambitieuse.

Au Havre, les ateliers d'insertion de tri et de revalorisation des vêtements sont dynamiques. Quelques grands magasins ont décidé de donner leurs vêtements invendus pour qu'ils connaissent une 2e vie. 

"Récupérer les vêtements neufs au lieu qu'ils aillent à al déchetterie, c'est une très bonne chose"
 
Le Havre : les vêtements invendus commencent à arriver dans les associations
Reportage de Danilo Commodi et Eric Proença-Pina

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine sorties et loisirs économie solidarité société