"Je suis condamné à vie, mais je suis condamné à vivre aussi" : portrait d'Alain Vastine, un père en deuil

durée de la vidéo : 00h01mn58s
Une coproduction Merapi productions et France Télévisions ©Un film d’Arnaud Romera et Lionel Boisseau

En 2015, Alain Vastine a perdu sa fille cadette Célie dans un accident de voiture et son fils Alexis, boxeur médaillé olympique, dans un accident d'hélicoptère en Argentine lors du tournage d'une émission pour TF1. Neuf ans plus tard, il se confie dans un documentaire bouleversant : "Alain Vastine, toujours debout".

La vie, c'est comme dans la boxe. On prend des coups, on tombe et on essaie de se relever. Ma vie, c'est ça. J'ai pris beaucoup de coups. Des coups durs, mais j'ai réussi à me relever. Alors parfois, c'est bancal, parfois, je rechute, mais j'essaie de rester debout. Toujours debout.

Alain Vastine

Extrait du documentaire "Alain Vastine, toujours debout" d’Arnaud Romera et Lionel Boisseau

Alain Vastine est issu d'une famille normande, pauvre et nombreuse. La boxe, pour lui, c'était la liberté. Et son ascenseur social. Devenu père, il entraînera ses cinq enfants sur les rings. Vingt-quatre titres de champions de France à eux tous. Un père exigeant, intransigeant, aujourd'hui rongé par les remords.

Pourtant, il avait réussi à propulser son fils Alexis au firmament du sport, avec une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Pékin en 2008 dans la catégorie des moins de 69 kg. Mais le 9 mars 2015, la vie s'est arrêtée une seconde fois pour Alain Vastine.

Deux mois auparavant, ce père de famille avait perdu sa fille cadette, Célie, dans un accident de voiture, sur une route près de Deauville. Son fils Alexis avait décidé de partir tourner l'émission "Dropped" en Argentine pour rendre hommage à sa sœur.

Mais le tournage de cette nouvelle émission de télé-réalité tourne au drame : le 9 mars 2015, deux hélicoptères entrent en collision au-dessus de Villa Castelli. Dix personnes décèdent sur le coup, dont trois sportifs de renom : la navigatrice Florence Arthaud, la nageuse olympique Camille Muffat et le jeune boxeur normand Alexis Vastine, 28 ans.

"C'est à cause de l'argent qu'ils sont morts"

Dans l'émouvant documentaire "Alain Vastine, toujours debout", les réalisateurs Arnaud Romera et Lionel Boisseau suivent le père de famille jusqu'en Argentine, devenu lieu de pèlerinage : "Ça me ressource. Et je me dis que c'est mon devoir de Papa aussi, comme son âme est partie ici. Je suis obligé de revenir, c'est plus fort que moi. Malgré que ça me coûte énormément d'argent. Mais moi, dans ces moments-là, je regarde pas l'argent. Et justement, c'est à cause de l'argent qu'ils sont morts, toujours économiser... regarde ce que ça a donné : ça fait 10 morts."

Neuf ans après les faits, les responsables du drame de l'émission "Dropped" n’ont toujours pas été traduits en justice. En décembre 2022, l'enquête a été clôturée. Désormais, les familles des victimes attendent le procès, dont la date n'est pas encore connue.

Les proches des victimes accusent la société de production ALP d'avoir fait des économies sur la sécurité du tournage qui ont coûté la vie aux candidats, comme le fait de choisir des hélicoptères à bas coût ou des pilotes non formés.

De la Normandie à Cuba, en passant par l'Argentine, le documentaire "Alain Vastine, toujours debout" d’Arnaud Romera et Lionel Boisseau dresse le portrait d'un homme à jamais meurtri, mais d'une combativité extraordinaire.

À voir ce jeudi 18 avril à 22 h 55 sur France 3 Normandie et quand vous voulez pendant un mois en replay sur notre plateforme france.tv.