Le saviez-vous ? Des cactus poussent en pagaille... en Normandie !

Un passionné de cactus a développé une culture chez lui en Normandie. Passionné par ces plantes grasses exotiques, il en possède une collection de 7 000 plants et compte les commercialiser.

Vous ne rêvez pas, des cactus peuvent pousser sous un ciel normand ! Bien évidemment cela demande un peu de connaissance et de vigilance mais en apportant du temps et du soin à ces plantes grasses Jessy Charetiers, jardinier paysagiste dans l’Eure, a développé une impressionnante collection de 7 000 plants.

Des cactus 100% normands

Installé à Courbépine (non ce n'est pas une blague) près de Bernay, ce trentenaire travaille depuis 10 ans au développement d’espèces hybrides obtenues à partir de boutures et pieds de particuliers. Il a su adapter ses espèces au climat normand : 

On les force à s’acclimater à l’excès d’eau. C’est surtout ça le gros problème du cactus en Normandie. Aujourd’hui, j’ai des variétés de cactus que je peux planter dans l’argile sans drainage, sans cailloux. Ils peuvent supporter plusieurs mois le pied dans l’eau sans pourrir. 

Jessy Charetiers, jardinier paysagiste

 

durée de la vidéo : 00h01mn43s
Des cactus 100% normands. Un jeune homme de 31 ans s'est lancé un défi il y a près de 10 ans : produire localement ces plantes grasses exotiques sans les importer du Mexique, d'Amérique ou d'Australie. Et ça marche ! Désormais à la tête d'une collection de 7 000 plants, il vient de lancer [en janvier] sa société "Cactus de Normandie" pour les commercialiser et envisage dans les 10 ans un parc paysager pour faire partager sa passion à ses visiteurs. ©France 3 Normandie
 

Un parc paysager sur son terrain

Jessy le jardinier se fait connaître petit à petit sur les réseaux sociaux et commence à vendre une partie de sa collection afin d’assouvir ses futures ambitions.

D’ici 10 ans il souhaite ouvrir un parc paysager sur son terrain de trois hectares à côté de sa maison. Il développe ainsi un jardin sans entretien.

"Pas d’arrosage, ni de désherbage, ni de tonte à l’année. Ce sont les moutons qui assurent la tonte !", assure le jardinier visionnaire d’un espace extérieur en phase avec le réchauffement climatique.

Dans le même esprit, Suisse normande succulente cultive des plantes grasses sous notre région pluvieuse, à l'instar de Lucie Magne dans le sud Mayenne à Houssay. Tout est possible en Normandie !

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité