Pourquoi les agents des impôts de l'Eure ont fait grève

Répondant à un appel national, la mobilisation des fonctionnaires des Finances publiques du 10 mai 2021 a eu pour but de dénoncer les fermetures de trésoreries et les suppressions de postes. Exemple à Louviers.

10 mai 2021- Mobilisation des agents des Finances publiques à Louviers (Eure)
10 mai 2021- Mobilisation des agents des Finances publiques à Louviers (Eure) © Bruno Belamri / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

En 2021, et en dépit de la mise en place du prélèvement à la source pour payer ses impôts, il reste toujours obligatoire de remplir une déclaration de ses revenus. La date limite étant le 26 mai pour les habitants du département du Calvados, le 1er juin dans l'Eure et la Manche, et le 8 juin pour l'Orne et la Seine-Maritime.

Et pour aider le contribuable, la direction générale des Finances publiques, en plus des services en ligne et du slogan "L'impôt s'adapte à votre vie", vient de présenter sa dernière nouveauté : un assistant virtuel "votre nouvel AMI",  comme Assistant Messagerie Impôts.

Virtuel, ruralité et service public

Mais que faire quand, comme Marie-Madeleine, on est seul, âgé, sans voiture, que la déclaration est complexe et qu'on n'a pas Internet ? Se rendre comme autrefois dans une trésorerie et demander conseil ? Sauf que ces centres ferment les uns après les autres…

C'est ainsi que Marie-Madeleine, 83 ans et veuve depuis peu, après avoir constaté que le centre de Louviers (où elle habite) n'accueille plus de particuliers, a été dirigée vers le centre de Vernon. A charge pour elle de prendre un autobus pour la gare de Val de Reuil et d'aller en train à Vernon…

Cet exemple illustre la situation que dénoncent les syndicats des agents des impôts. En grève nationale ce lundi 10 mai, ils ont organisé diverses actions. A Louviers, les fonctionnaires grévistes ont organisé en plein air un centre des impôts exceptionnel et éphémère pour renseigner et aider les habitants à remplir leur déclaration de revenus.

Un moyen d'alerter citoyens et élus sur la disparition progressive du service public et la disparité et l'inégalité entre les territoires comme le dénonce le syndicat Solidaires de l'Eure : "Nous avons des usagers qui sont obligés de faire beaucoup plus de kilomètres et qui sont parfois pas du tout à l'aise avec l'outil Internet et qui ne sont pas non plus  forcément en capacité d'aller loin puisqu'il n'y pas de transports en commun, étant en zone rurale."

Nous avons aussi des conditions de travail pour les agents qui deviennent de plus en plus difficiles puisqu'en fait il faut toujours faire plus avec moins d'effectifs"

Isabelle Laurent,
secrétaire départementale du syndicat Solidaires Finances Publiques 27

VIDEO – 10 mai 2021: grèves des agents des impôts dans l'Eure

La manifestation de Louviers a permis à Marie-Madeleine de bien remplir sa déclaration (après le calcul du "prorata de ses revenus") et de renseigner de nombreux passants. Mais ce service exceptionnel le sera encore plus dans les mois à venir dans un département où de nombreuses trésoreries doivent fermer.

En 2019, Gérald Darmanin, alors ministre des Comptes publics, annonçait la fermeture de 989 trésoreries d'ici à 2022. Ce qui, rapporté à la Normandie, correspond en moyenne à la fermeture d'un établissement sur deux (excepté pour le département du Calvados, où l'on estimait que sur 15 trésoreries, seulement 5 allaient fermer).

Estimation de la réduction du nombre de centres des impôts et/ou trésoreries en Normandie entre 2019 (en vert) et 2022 (en rouge)
Estimation de la réduction du nombre de centres des impôts et/ou trésoreries en Normandie entre 2019 (en vert) et 2022 (en rouge)

En guise de contrepartie, et c'est ce que dénoncent aussi les grévistes des services des Finances publiques, le gouvernement a prévu la création d'espaces France Services. Un service de guichet unique de proximité destiné à "rapprocher le service public des usagers" pour effectuer, de façon généraliste, de nombreuses démarches, et pas seulement celles en rapport avec les impôts.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
impôts économie mouvement social social ruralité société