• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

TEMOIGNAGES : la souffrance quotidienne des soignants du Nouvel Hôpital de Navarre d'Evreux

Le personnel soignant est chaque jour agressé par les patients / © France 3 Normandie
Le personnel soignant est chaque jour agressé par les patients / © France 3 Normandie

A Evreux, dans l'Eure, le Nouvel Hôpital de Navarre accueille des patients atteint de troubles psychiatriques. Depuis quelques années, le manque de personnel dans les services a de graves conséquences. Les soignants rentrent chez eux blessés par les patients.

Par ADV

Le Nouvel Hôpital de Navarre d'Evreux accueille des personnes atteintes de troubles psychiatriques.
Son personnel soignant dénonce une nouvelle fois le manque de moyen de l'établissement. La situation a des conséquences dramatiques sur le traitement des patients et les conditions de travail des salariés de l'hôpital.
Une situation qui s'est accentuée cette année jusqu'à devenir insupportable.

Des collègues se sont retrouvés avec des cotes cassées, des déchirures musculaires, des doigts retournés

Selon les salariés, chaque jour, la violence se banalise et les agressions se multiplient. Beaucoup d'entre eux ont des difficultés à trouver encore un sens à leur métier, ils ne peuvent plus répondre aux besoins spécifiques et personnels des patients comme ils le souhaiteraient.
 
 

On est maltraitant à nos dépens

L'hôpital ne dispose d'aucun service de prise en charge des mineurs. Ils se retrouvent alors mélangés aux adultes. Il peut y avoir jusqu'à 4 à 5 mineurs par service âgés parfois de 11 ans.
Les syndicats expliquent que "leur prise en charge est chronophage et se fait au détriment des adultes" et racontent que ces mineurs sont parfois exposés à toute sorte de dangers.

Les syndicats, CGTet FO Santé réclament la création de 93 postes et demi ainsi que  la mise en place d'une unité psychatrique spécialisée pour les adolescents, elle pourrait voir le jour à l'été 2020 selon la direction.
 
Le Nouvel Hôpital de Navarre d'Evreux
Les soignants subissent régulièrement les violences des patients
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Du soleil pour le début d'Archéo Jazz 2019

Les + Lus