Tristesse et amertume dans l'Eure : deux collèges vont fermer à la rentrée à Evreux et Val de Reuil

Le grille du collège Pablo Neruda à Evreux / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Eric Lombaert
Le grille du collège Pablo Neruda à Evreux / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Eric Lombaert

Pendant une (dernière) semaine enseignants, élèves et anciens élèves  peuvent encore entrer dans leur collège avant une fermeture définitive et une destruction programmée
 

Par Richard Plumet

Un sentiment d'amertume et de gâchis. Voilà ce que ressentent les enseignants et les parents d'élèves de deux collèges eurois : Pablo Neruda à Evreux et  Pierre Mendès France à Val de Reuil.

Voulue, décidée, votée et mise en œuvre par le conseil départemental de l'Eure, la fermeture de ces deux collèges alimente depuis des mois polémique, tensions, mobilisation et manifestations.
En vain. Même la mobilisation de trois anciens élèves de Neruda, devenus depuis des stars du football international n'a pas fait changer la décision du département de l'Eure…
Alors en ce début juillet, c'est la tristesse. Exemple à Evreux, dans le quartier de la Madeleine, où avant la fermeture (définitive) des grilles du collège Neruda vendredi soir (6 juillet 2018), les enseignants et les parents d'élèves expriment leur amertume et leur incompréhension.

Surtout qu'à la rentrée, ces élèves d'Evreux (comme ceux de PMF à Val de Reuil) seront répartis dans d'autres établissements scolaires situés plus loin, ce qui va engendrer fatigue et frais supplémentaires.

VIDEO : le reportage France 3 Normandie de Frédéric Lafond et Eric Lombaert   (montage : Mathieu Krim) avec les interviews de
  •  Sébastien Lendormy,  représentant des parents d'élèves du collège Pablo Neruda d'Evreux  
  • Laurent Baussier, du syndicat Force Ouvrière-Lycées-Collèges-27
Tristesse et amertume dans l'Eure où deux collèges vont fermer
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus