Victime d'inceste dès l'âge de 8 ans, Betty Mannechez sort un livre sur son enfance brisée "Ce n' était pas de l'amour"

Betty Mannechez a grandi dans une famille incestueuse, à la merci d'un père abusif. Elle et sa  soeur Virginie vivront l'enfer alors que rien ne laisse percevoir ces agressions  à l'extérieur. En 2014, sa soeur sera tuée par son père, ce livre "Ce n'était pas de l'amour" lui rend hommage.

Betty Mannechez, aujourd'hui maman de 5 enfants, veut témoigner pour alerter et rendre hommage à sa " Ninie ", sa chère grande soeur, assassinée en 2014 par leur père, alors qu'elle venait de le quitter.
Betty Mannechez, aujourd'hui maman de 5 enfants, veut témoigner pour alerter et rendre hommage à sa " Ninie ", sa chère grande soeur, assassinée en 2014 par leur père, alors qu'elle venait de le quitter. © Véronique Arnould / France Télévisions

En décembre 2018, aux Assises de l'Eure (27), Denis Mannechez était condamné à perpétuité pour double-assassinat, dont celui de sa fille Virginie avec qui il vivait en couple avec leur fils. Une longue histoire incestueuse, datant de l'enfance de Virginie  et de sa soeur Betty également victime d'abus sexuels réguliers. 
Celle-ci, âgée de 37 ans vient d'écrire un livre pour raconter cette histoire tragique "Ce n'était pas de l'amour" sortira le 24 mars 2021.

"Tout a commencé un dimanche après-midi ... j'avais 8 ans"

Betty Mannechez livre toute son histoire dans ce livre co-écrit avec Julien Mignot, un journaliste qui la connait depuis plusieurs années. Au fil des chapitres, se dessine l'horreur qu'elle a vécu : les abus de son père et le silence complice de sa mère. Les viols ont commencé quand elle avait 8 ans, sa soeur Virginie, également victime, en avait alors 10.

Tout a commencé un dimanche après-midi, j'avais 8 ans ... ma mère était partie, mon père vient me chercher dans la cuisine, me monte dans sa chambre, je me rappelle qu'il me déshabille et que je suis dans son lit. On pense qu'on a une sauveuse, c'est notre maman mais comme elle ne réagit pas, on ne comprend pas !

Betty Mannechez - Auteure du livre "Ce n'était pas de l'amour"

10 longues années d'inceste "invisibles" pour le monde extérieur

Denis Mannechez et son épouse Laurence se sont rencontrés dans le nord de la France, leur région d'origine, ils auront 5 enfants : 3 filles et deux garçons. Les deux ainées, Virginie et Betty, sont victimes de viols et de violence de façon régulière, tandis que leurs petits frères sont tenus éloignés de la maison, suroccupés par leur père dans le vaste jardin de leur maison de l'Oise. Le patriarche fait régner l'ordre, "tout doit tourner comme il le veut" ... et personne ne voit rien dans l'entourage.

 

On paraît bourgeoises, on est tous à l'école, bien habillés ... On a pu voir des bleus sur nous à l'école, il y a des certificats de faits mais on a toujours la figure parentale qui s'explique et il n'y a pas de suite. On n'est pas des cas sociaux, les gens ne pouvaient pas voir !

Betty Mannechez

 

"Je vais tout dénoncer, dans l'espoir de sauver mes frères et soeurs de nos parents"

A l'âge de 18 ans, Betty va fuguer une fois de plus, pour dénoncer les faits : 10 ans d'abus, 3 avortements et la grossesse de sa soeur Virginie, enceinte de son père. Elle dépose plainte en 2002, les gendarmes de l'oise vont mener l'enquête et trouver de quoi instruire le dossier. Pendant ce temps, Betty sera hébergée chez des amis puis dans un foyer à Compiègne.

Les semaines passent et je n'ai pas de nouvelles de la gendarmerie ... je flippe, convaincue qu'ils (ses parents) vont déménager et disparaitre avec toute la fratrie dans un lieu où on ne les retrouvera jamais. ... J'ai le sentiment que les enquêteurs ne font rien, en réalité ils ont placé Denis, Laurence et Virginie sur écoute pour avoir un dossier "béton" avant l'interpellation.

Extrait de "Ce n'était pas de l'amour"

 

Le témoignage de Betty Mannechez

Le procès d'un "inceste consenti, d'un inceste heureux"

Interpellés et placés en garde à vue en avril 2002, les parents de Betty feront moins de deux ans de détention provisoire, ils seront ensuite jugés une première fois en 2011 puis en appel en 2012. Une fois sorti, son père "n'a pas d'interdiction de nous voir, il reprend les rênes et choisit son avocat et le nôtre aussi". Ce sont les avocats d'Outreau qui seront acteurs de ces deux procès, notamment Me Delarue et Me Dupont-Moretti. Entre-temps, Betty raconte devoir revenir sur ses témoignages, pour aider sa soeur Virginie à ne pas perdre la garde de son fils né de l'inceste..

J'ai l'impression de vivre un cauchemar ... Le discours qu'on a préparé pour moi n'est pas la vérité ... C'est Betty revue et corrigée par Denis ... je dois dire que j'étais amoureuse de mon père ... que c'est moi qui l'ai sollicité pour recevoir autant d'affection que ma soeur

Extrait du livre concernant le premier procès en avril 2011

L'assassinat de Virginie en octobre 2014 à Gisors (27)

Condamné en novembre 2012 à 5 ans de prison dont 3 avec sursis, Denis Mannechez reprend sa vie de couple incestueux avec sa fille Virginie et leur fils, né en 2002. Mais "Ninie", comme la surnomme Betty, va prendre la fuite en septembre 2014 avec son enfant, épaulée par une association. Elle sera hébergée quelques jours par son patron, "un homme bien, une main tendue pour ma soeur", garagiste à Gisors dans l' Eure. C'est là que son père va la retrouver, il tuera le garagiste, puis sa fille avant de retourner l'arme contre lui, se blessant gravement. En décembre 2018, il sera condamné à perpétuité pour ce double-assassinat, il mourra quelques jours plus tard à la prison de Fresnes.

Ce procès est totalement différent des deux autres. Pour la première fois, nous, les enfants, nous ne disons pas ce qu'il a envie d'entendre, mais ce que nous avons à lui dire ... Sa peine (réclusion criminelle à perpétuité) ne soulage pas mon esprit. Rien ne le soulagera, j'en suis encore fragilisée, mais les choses sont posées; A leur place.

Betty Mannechez - Sur le procès aux Assises de l'Eure en décembre 2018

"Ce livre, ce doit être une renaissance pour Ninie et une naissance pour moi"

A travers ce livre, rédigé en 6 mois, Betty Mannechez souhaite avertir, prévenir et alerter sur la prison psychique que représente l'inceste. Elle le fait pour les enfants d'aujourd'hui, également pour rendre un hommage à sa soeur assassinée et enfin l'aider elle à renaître et peut-être retrouver une forme de liberté.

"Ce n'était pas de l'amour" de Betty Mannechez avec Julien Mignot, éditions Témoignage City - 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société littérature culture livres