• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La Vieille-Lyre (27) : Le comte Spencer honore la mémoire de son père à la cérémonie des 75 ans de la Libération

Le Comte Charles Spencer devant la stèle qui rappelle la Libération le 23 août 1944 sous le commandement de son père, Edward. / © France 3 Normandie
Le Comte Charles Spencer devant la stèle qui rappelle la Libération le 23 août 1944 sous le commandement de son père, Edward. / © France 3 Normandie

Le 23 août 1944, Le Comte Edward Spencer, dirigeait la division des Royal Scots Greys qui libéra des villages du pays d'Ouche. Son fils est revenu pour les commémorations. Charles Spencer, frère de la Princesse Diana était très attendu.

Par Sylvie Callier


Edward Spencer avait 20 ans l'été 44. Jeune aristocrate d'une illustre famille anglaise, on lui avait confié le commandement d'une section de "Royal Scots Greys"engagée dans la Bataille de Normandie. 

La photographie de l'époque montre un jeune homme au regard doux. Trente-sept années plus tard, en juillet 1981, il conduira à l'autel sa plus jeune fille Diana qui devient l'épouse du Prince Charles d'Angleterre.
 
© Document de la famille Spencer
© Document de la famille Spencer
 
Les villages de la Neuve-Lyre et la Vieille-Lyre ont accueilli avec fierté le fils de l'un de leurs libérateurs.  La Vieille-Lyre est jumelée avec la ville galloise d'Eardisland. Le Comte Charles Spencer a fait un discours en excellent français. Il a dit son émotion de rencontrer les habitants de ces villages de l'Eure restés dans le coeur de son père (disparu en 1992).

L'invité d'honneur de cette célébration était accompagné d'un réalisateur américain de la chaine NBC, Jake Whitman,  qui prépare un documentaire sur cette page d'histoire.

C'est une grande fierté. Je pense à tous les jeunes hommes qui étaient ici. C'est incroyable que mon mère fut l'un d'eux

On n'accueille pas tous les jours le Comte Spencer à La Vieille-Lyre

 
Le Comte Spencer honore la mémoire de son père, Libérateur de la Vieille-Lyre en 1944
Reportage de Frédéric Lafond et Eric Lombaert

A lire aussi

Sur le même sujet

Stéphane Bern lance les Journées du patrimoine - septembre 2019

Les + Lus