• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le Normand Yves Montron signe une série sur les phares de France

L'illustrateur Yves Montron a dessiné pour le mois d'août douze timbres de lettres prioritaires sur les phares. / © Calypso Vanier
L'illustrateur Yves Montron a dessiné pour le mois d'août douze timbres de lettres prioritaires sur les phares. / © Calypso Vanier

L'illustrateur de Tillières-sur-Avre (Eure), Yves Montron a dessiné pour le mois d'août 12 timbres de lettres prioritaires sur les phares. Ils ont été tirés à 3,5 millions d'exemplaires. 

Par Calypso Vanier

Bien qu'habitant au sud du département de l'Eure, donc loin de la mer, l'illustrateur Yves Montron est passionné par les phares depuis des années. Il a publié avec son fils Enguerran, un livre en 2007 intitulé "Les Phares".

Cet ouvrage, paru aux éditions Gisserot, a tapé dans l'oeil de la Philaposte, entreprise de la Poste qui gère les timbres. Il reçoit alors un coup de fil en début d'année et accepte de dessiner un carnet de timbres de lettres prioritaires. 
 
L'illustrateur Yves Montron a dessiné les timbres dans son atelier, à Tillières dans l'Eure. / © Bruno Belamri
L'illustrateur Yves Montron a dessiné les timbres dans son atelier, à Tillières dans l'Eure. / © Bruno Belamri

Après quelques rencontres avec Emmanuelle Rouiller, responsable des collections de timbres auto-collants, ils choisissent ensemble 12 phares

Dedans, on va retrouver les 2 stars : Ar-Men et Cordouan. L'un parce qu'on le surnomme "l'enfer des enfers", le phare des tempêtes et des fantasmes et l'autre c'est Cordouan, le Versailles français. C'est le phare de construction classique, explique Yves Montron. 

L'illustrateur a également sélectionné le phare de Kéréon, le dernier à avoir été automatisé en 2004 et des extrêmes géographiques comme celui de Dunkerque tout au Nord ou du cap Béart tout au Sud.
Le phare normand de Goury, à la pointe de La Hague (dans le département de la Manche) est aussi présent dans cette série de timbres.  
 
Les phares d'un Eurois
Yves Montron a dessiné 12 timbres de lettres prioritaires  - Reportage : Calypso Vanier et Bruno Belamri


Un bel hommage 

Les timbres sont disponibles dans les bureaux de poste ce mois d'août au prix d'un carnet de timbres de lettres prioritaires classique soit 12 euros 50. Ils ont été tirés à 3,5 millions d'exemplaires.
Un bel hommage à son fils Enguerran. Ils avaient publié ensemble leur livre sur les phares. Malheureusement, le jeune historien est décédé l'an passé. Yves Montron a donc tenu à faire un clin d'oeil à son fils.
Sur la couverture du carnet de timbres, une velléda (bâteau) est présente, elle est baptisée "Enguerran"
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Des maisons individuelles mal construites ? Un constructeur normand mis en cause

Les + Lus