Fissures et chantier à l'arrêt : l'ouverture d'un lycée international dans l'Eure repoussée

Le Campus lycéen international normand Louis-de-Broglie devait ouvrir ses portes en septembre 2024 à Bourg-Achard, dans l'Eure. Mais la découverte de fissures sur des poutres ont suspendu les travaux... et rendent impossible l'ouverture de l'établissement pour la rentrée. Les élèves de Seconde qui devaient intégrer le lycée sont réaffectés dans d'autres classes.

Pas de rentrée en septembre pour le lycée international Louis-de-Broglie, à Bourg-Achard, dans l'Eure. Des fissures ont été constatées sur plusieurs poutres de l'établissement, encore en construction. Un défaut structurel qui met à mal la poursuite du chantier et repousse l'ouverture du lycée.

Un défaut majeur de construction

Le chantier de ce campus international lycéen, très attendu, se poursuivait jusque-là sans encombre, laissant espérer aux élèves et personnels scolaires une rentrée pour septembre 2024. 

C'était sans compter sur la découverte de fissures. Dans un communiqué publié ce vendredi 26 avril, la Région Normandie indique qu'elles se trouveraient sur plusieurs poutres en lamellé-collé, un bois fréquemment utilisé dans le montage des charpentes et réputé pour sa grande résistance.

Une situation qui pourrait mettre en péril la stabilité du bâtiment principal : selon une expertise menée jeudi par le FCBA, institut technologique du bois, la présence de ces fissures représente un défaut majeur de construction. 

Mise à l'arrêt du chantier

La gravité de la situation a entraîné une mise à l'arrêt du chantier afin que soient conduites de nouvelles expertises. Et repousse l'ouverture de l'établissement.

Face à l’ampleur des travaux induits par ce problème technique, la date de la mise en service de l’établissement sera déterminée à la suite des travaux d’expertises en cours.

Communiqué de la Région Normandie

26 avril 2024

Ce premier lycée international normand devait accueillir en septembre les élèves de 3e actuellement scolarisés dans les collèges Le Roumois à Routot, Simone-Veil à Bourg-Achard et Jean-de-la-Fontaine à Grand-Bourgtheroulde.

Aucune date d'ouverture

Les futurs élèves de Seconde qui devaient intégrer l'établissement à l'automne feront donc leur rentrée dans d'autres lycées de la région, à Pont-Audemer et à Elbeuf, selon les cartes de sectorisation scolaire. 

Sous le post Facebook de la Région Normandie, annonçant ce report, de nombreux commentaires d'internautes témoignent de la déception des parents d'élèves : "Mauvaise nouvelle" ou encore "Ces élèves (..) se faisaient une joie de gagner en temps de route par rapport aux classes précédentes." peut-on lire sous la publication.

Le recrutement et les procédures de mobilité engagées pour les personnels de l'établissement sont également gelés.

Aucune date d'ouverture n'a été communiquée par la Région qui a engagé 62 millions d'euros dans ce projet.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité