• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Giverny (27) : un village touristique sous surveillance

Giverny (27) : un village touristique sous surveillance

L'opération Sentinelle se déploie également dans l'Eure. Après l'attentat de Nice le 14 juillet dernier, les mesures de sécurité ont également été renforcées dans la cité des artistes impressionnistes où les visiteurs sont nombreux.

Par Aurélien Deligne

VIDEO : un reportage de Véronique Arnould et de Philippe Derouet avec les interviews de touristes et de : 
  • Monique Delemme, maire adjointe de Giverny
  • Thierry Coudert, préfet de l'Eure
  • Aurélie De Rul, gérante d'une boulangerie-restaurant
Le petit village bucolique doit désormais s'habituer à la présence de militaires. Faisant parti des lieux très touristiques, la commune fait l'objet d'une attention toute particulière pour assurer la sécurité des 500 habitants et des 800.000 vacanciers qui s'y rendent chaque année, particulièrement pendant la période estivale. C'est d'ailleurs le deuxième site le plus visité en Normandie après le Mont-Saint-Michel (Manche).

Des chicanes et des militaires

Le lieu, qui a notamment inspiré Claude Monet, a l'avantage d'être à seulement 70km de Paris, ce qui en fait un endroit rapidement accessible. En plus de son cadre très agréable largement apprécié des visiteurs, le village reçoit également au mois d'août le festival réputé de musique de chambre du 18 au 28 août.

Toutes les précautions sont donc prises. Des chicanes ont été installées suite à l'attentat du 14 juillet à Nice et des militaires patrouillent dans les rues.

Sur le même sujet

Rouen : marche blanche en hommage à Mamoudou Barry et mobilisation contre le racisme

Les + Lus