Pendant le reconfinement, vous prendrez bien un rouleau de PQ pour le dessert

Un boulanger de Saint-Pierre-du-Vauvray (27) ne manque pas d’humour pour faire passer en douceur cette nouvelle période de restrictions. Un gâteau en forme de rouleau de papier toilette qui a déjà fait le tour des réseaux sociaux.
Le PQ en rayon vendu 3 euros
Le PQ en rayon vendu 3 euros © France 3 Normandie
Chocolat, fraise-citron, framboise-pistache, chocolat-caramel… il y en a pour tous les goûts.

Depuis quelques jours, dans leur boulangerie du centre-ville, Nathalie et Thierry Carpentier voient venir à eux des clients en quête d’une recette insolite : celle du PQ, spécialement inventée pour ce deuxième confinement.
 

Tourner la panique en dérision


Car Thierry Carpentier ne manque pas d’humour. Amusé par la pénurie récente de papier toilette dans les rayons des grandes surfaces, le pâtissier en a proposé une version douce et sucrée dans son magasin.
 

Le succès est venu tout seul. Une cliente a pris une photo dans le magasin et l’a postée sur Facebook. 15 000 partages en 48 heures. 

Thierry Carpentier, boulanger-pâtissier à Saint-Pierre-du-Vauvray (27)

 

300 rouleaux vendus en une semaine


Visiblement, le clin d’œil fonctionne en cette période parfois morose. La boulangerie a écoulé 300 de ces gâteaux en forme de rouleau en une semaine. Certains jours, il y a même eu rupture de stock confie Nathalie Carpentier.
 
Pendant le reconfinement, vous prendrez bien un rouleau de PQ pour le dessert


Il faut dire que ce petit rouleau blanc inspire. Lors du premier confinement, un autre artisan normand avait eu l’idée à Blainville-sur-Orne dans le Calvados.

Un peu plus tôt, c’est un pâtissier allemand de Dortmund qui avait amusé les réseaux sociaux.
   
A Troyes (Aube), pour Pâques, lors du premier confinement, un artisan avait également vendu des lapins masqués pour tourner en dérision le coronavirus.

Un produit éphémère


Cette recette constituée d’une génoise et d’un bavarois, enroulés dans de la pâte à sucre, est vendue 3 euros en magasin. Un produit éphémère qui ne devrait rester que quelques jours en boutique.

Le pâtissier avait également pensé à une recette en forme de paquet de pâtes, l’autre produit phare lors de la ruée dans les supermarchés… Peut-être la prochaine création en cas de nouveau confinement.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite confinement santé société coronavirus/covid-19 gastronomie culture