Coronavirus : des lapins en chocolat avec des masques pour Pâques

Des lapins en chocolat avec un masque, une création inattendue pour Pâques 2020 / © Benoît Herbaux
Des lapins en chocolat avec un masque, une création inattendue pour Pâques 2020 / © Benoît Herbaux

Le personnel d'une boulangerie de Troyes (Aube) propose des chocolats inattendus pour Pâques : des lapins avec des masques chirurgicaux. Un moyen d'apporter un peu de rire et soutenir à leur manière tous ceux qui sont exposés au covid19.
 

Par Cécile Banasik

Tout commence par une photo. Nasser Lakhdar, propriétaire de deux boulangeries troyennes, reçoit par un ami l'image de chocolats originaux en lien avec la crise sanitaire. "Je l'ai montrée le lendemain à mon pâtissier. Il a voulu les reproduire", nous raconte-t-il. Le pâtissier en question s'appelle Benoît Herbaux.

Benoît a utilisé un moule de lapin classique, version chocolat au lait ou chocolat noir, la finition reste la même. "Une fois démoulé, on termine avec un petit masque en pâte d'amandes en guise de décor", détaille Benoît. Les liens, eux, sont réalisés à l'aide d'un cornet. Le résultat : des animaux dont le nez et la bouche sont recouverts d'un masque blanc faisant écho aux images marquantes de ces dernières semaines.
 
Ces lapins de Pâques sont plébiscités depuis leur mise en vente à la boulangerie / © Benoît Herbaux
Ces lapins de Pâques sont plébiscités depuis leur mise en vente à la boulangerie / © Benoît Herbaux
 

"Nos clients les prennent en photo"

D'après les premiers retours de leurs clients, ces créations semblent bien reçues, et même plébiscitées. "Quand les parents et gamins voient ça, ils trouvent ça rigolo", se réjouit Nasser. Son but est atteint : apporter un sourire, détendre un peu l'atmosphère en cette période morose.

"C'est un travail que l'on a commencé hier, (NDLR vendredi 3 avril), on en a envoyé une quarantaine. Aujourd'hui, beaucoup sont déjà partis. On va être obligé d'en refaire", ajoute Benoît. Ce succès inattendu ne permettra évidemment pas à cette boulangerie-pâtisserie de vivre Pâques de manière ordinaire.
 

Depuis le confinement, on ferme à 14 heures. Il y a une baisse des productions
Nasser Lakhdar, propriétaire de la boulangerie


Dans ce contexte si particulier, des détracteurs pourraient leur reprocher de surfer sur la vague. Pourtant, ces lapins masqués ne pourront pas rattraper les pertes de l'année 2020. Cette entreprise connaît déjà une baisse significative de son chiffre d'affaires. "Pâques se fête entre amis, en famille. Là, on va rien faire, c'est sûr. D'ailleurs, on n'a pas de commandes même pour les gâteaux", déplore Nasser.
 
Le personnel du "Le Fournil de Chomedey" à Troyes. Deuxième en partant de la gauche, Benoît Herbaux, le pâtissier / © Benoît Herbaux
Le personnel du "Le Fournil de Chomedey" à Troyes. Deuxième en partant de la gauche, Benoît Herbaux, le pâtissier / © Benoît Herbaux

Beaucoup de ses salariés sont en chômage partiel ou en vacances. Ceux qui continuent à se rendre chaque jour au travail comme Benoît ont la conviction de remplir une mission d'envergure. "C'est important d'être là pour que les gens puissent se nourrir et se faire plaisir, avec des pâtisseries par exemple."  

Ces petits lapins sont pour eux bien plus qu'une gourmandise en chocolat, c'est un geste qui s'adresse à tous ceux qui portent des masques. "C'est un petit clin d'œil pour les personnels soignants pour montrer qu'on les soutient,"confirme Benoît. Nasser va plus loin : "C'est pour ceux qui continuent à travailler, les soignants, les pompiers, dans l'alimentation, même le personnel de mon magasin. Je ne peux que les remercier."

Sur le même sujet

Les + Lus