Cet article date de plus de 3 ans

La pénurie nationale de bitume touche les chantiers normands

Alors que de nombreux chantiers sont en cours durant l'été, la pénurie de bitume pourrait bien contraindre les entreprises à ralentir le rythme.
© Bruno Belamri - France 3 Normandie
Depuis le mois de juin, les chantiers publics tournent au ralenti. La raison ? Une pénurie de bitume, ce produit issus de l'exploitation du pétrole, composant essentiel des revêtements de nos routes. Si le pic de la crise date de quelques semaines, les exploitants craignent que la situation s'éternise et ne mettent les chantiers normands à l'arrêt.  
 
En plein été, période souvent privilégiée pour les travaux routiers, cette carence entraîne de multiples retards. Plusieurs raisons sont évoquées pour expliquer cette crise du secteur. D'abord, un manque d'anticipation et des stocks pas assez importants pour subvenir à tous les besoins estivaux. La demande de bitume est également en hausse depuis plusieurs années. Enfin, les grèves dans le secteur ferroviaire et les mouvements des agriculteurs pour bloquer les raffineries sont autant de raisons qui pourraient expliquer ces carences de bitume.

VIDÉO : le reportage de Paul Thiry et Bruno Belamri avec l'interview de​​​​​​​
La pénurie nationale de bitume touche les chantiers normands
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
industrie économie travaux publics entreprises