PORTRAIT. Un guitariste eurois récompensé par les Etats-Unis

La Normandie est une terre de talents, la preuve avec Gil Fourny, un guitariste qui a silloné les scènes du monde entier. C'est au Fidelaire dans l'Eure qu'il est venu chercher du calme pour réaliser un album en solo qui a reçu une distinction internationale. Portrait.

Gil Fourny a dépassé les frontières grâce à son dernier album "Music"
Gil Fourny a dépassé les frontières grâce à son dernier album "Music" © Didier Meunier / France Télévisions

C'est un grand homme qui se dresse face à nous. Grand par son talent guitare en main sans l'ombre d'un doute, mais aussi par sa taille imposante (1m87). La description pourrait s'arrêter ici mais Gil Fourny est bien plus que ça. Une longue chevelure bouclée se pose sur les épaules. Signe distinctif certes, mais ce qui marque le plus, c'est sa dernière distinction : un "Music award" en provenance... des Etats-Unis. 

Au moment de l'annonce, je regarde mon épouse et je lui dis "Whaou, je l'ai eue". C'est difficile de redescendre sur terre après ça, on a plutôt la tête dans les nuages. C'est le Saint-Graal.

Gil Fourny, guitariste et interprète

 

Une consécration pour l'interprète qui a accompagné de grands artistes comme Matha High, Nina Scot de Bercy aux scènes londonniennes. Il a été choisi au milieu de 14 000 autres artistes internationaux. 

"L'Eure" d'écrire un album 

Pour le musicien, tout commence lorsqu'il a dix ans. Il ne le sait pas encore dans sa petite tête de bambin mais une sortie scolaire va chambouler sa vie. La représentation d'un orchestre classique le plonge dans une nouvelle vie. Quelques notes de l'oeuvre "Casse-Noisette" de Tchaïkovski auront suffit. Aujourd'hui à 65 ans, il a bien grandi. A l'âge où certains songent à la retraite pour lui tout commence et c'est juste extrordinaire. 

PORTRAIT. Un guitariste eurois récompensé par les Etats-Unis (reportage : C. Lablancherie et D. Meunier)

Pour Gil, revenir dans l'Eure était une évidence. Retrouver ses repères là où il avait déjà habité, là où il venait en vacances quand il était petit. Frôler à nouveau cette terre de Fidelaire pour dépasser les frontières. Car oui, le musicien est écouté partout, des radios américaines à celles d'Australie. Un album dont il avait entamé l'écriture il y a deux ans. Un rêve éveillé.

Je viens d'être signé par un énorme label international. Je vais essentiellement faire des musiques pour de films documentaires, c'est fou. Jamais je n'aurais pu imaginer ça.

Gil Fourny, guitariste et interprète

Alors tendez-bien l'oreille devant votre documentaire du soir, il se pourrait que vous écoutiez Gil sans le savoir. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture portrait