Cet article date de plus de 6 ans

Le préfet de l’Eure prend un arrêté après les feux de récoltes

Au lendemain des feux de récoltes qui ont ravagé plus de 200 hectares dans l’Eure, le préfet prend un arrêté pour prévenir des incendies pendant cette période de récolte.
Les conditions météorologiques qui règnent dans le département de l’Eure en ce début de moissons, alliant sécheresse, températures élevées et fort ensoleillement, sont propices aux feux de moissons et de chaumes qui se multiplient sur des surfaces importantes.
Jeudi 16 juillet 2015, ce sont 200 hectares de récoltes qui ont été détruits entre les communes de Brétagnolles, La Boissière et Sérez. Jusqu'à onze feux de champs simultanés, une trentaine au total dans l'Eure pour la seule journée du 1er juillet. En conséquence le préfet de l’Eure a demandé aux agriculteurs de respecter les obligations suivantes, destinées à prévenir tout risque d’incendie :


Une vigilance particulière sera également portée aux parcelles situées en bordure de dépôts de gaz liquéfiés ou de dépôts de matières inflammables.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie incendie faits divers pompiers sécurité société