• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le service national universel (SNU) testé dans l’Eure

© Gouvernement.fr
© Gouvernement.fr

Le département de l’Eure a été choisi pour tester le service national universel (SNU). C’est une période d’engagement citoyen pour  les jeunes de 16 ans.

Par MR

Le département de l’Eure fait partie des 13 départements sélectionnés pour la phase pilote du service national universel (SNU). Le SNU était un engagement de campagne du président de la République. Il correspond à une période d’un mois d’engagement citoyen pour les jeunes de 16 ans. Le service national universel sera un dispositif en partie obligatoire visant à favoriser le « brassage social » et le partage des « valeurs républicaines » chez les jeunes. Pour cette phase d’expérimentation, il ne sera basé que sur le volontariat.

Les premiers volontaires (environ 200 jeunes par département) intégreront le dispositif en juin 2019.

D'ici 2021, le SNU sera étendu à tous les départements et se déroulera en 4 phases :
  • Avant l’âge de 16 ans : sensibilisation dès l’école primaire avec un enseignement civique et moral, formation secours civique, à la sécurité routière et la santé
  • Première phase obligatoire à 16 ans : 12 jours en internat pour les jeunes "appelés" où ils suivront des activités en pleine nature, autodéfense, secourisme …Cette première phase obligatoire d’un mois sera effectuée durant les vacances scolaires au plus tôt à la fin de la classe de troisième et au plus tard avant l’entrée en première.
  • Deuxième phase obligatoire  : 15 jours continus ou 100h réparties tout au long de l’année dans des établissements publics, associations, clubs sportifs…
  • Dès 18 ans : s’il le souhaite l’appelé pourra poursuivre son engagement en devenant cadets de la Sécurité civile, volontaire dans les Armées, associations.. Cette phase facultative sera accessible jusqu’au 25ème anniversaire du jeune et pourra durer entre 3 et 12 mois. 
 
© Ministère de l'intérieur
© Ministère de l'intérieur


Il s’adressera aussi bien aux garçons qu’aux filles, aux jeunes scolarisés et non scolarisés (la scolarité n’est plus obligatoire après 16 ans). Le SNU s’appliquera ainsi aux élèves de classe de troisième, de seconde quelle que soit la filière (générale, technologique, professionnelle), en brevet d’études professionnelles (BEP), en certificat d’aptitude professionnelle (CAP), aux apprentis, mais aussi aux « décrocheurs » sortis du système scolaire.

L’objectif du SNU est justement de faire se rencontrer l’ensemble des jeunes de la même génération issus de tous les milieux sociaux, de toutes les origines ethniques et/ou religieuses et de tous les niveaux scolaires. A terme, le dispositif a vocation à toucher environ 800.000 appelés par an.

Cliquez ici pour connaître tous les détails et les différentes phases du service national universel.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bonus

Les + Lus