Trois choses à savoir sur l'orage supercellulaire, cet impressionnant phénomène météo qui a traversé le ciel ce matin

Un orage supercellulaire est passé ce mardi 9 juillet 2024 dans l'Eure. Ce nuage sombre en forme de rouleau a fasciné les internautes et soulevé de nombreuses interrogations. Ce qu'il faut savoir sur ce phénomène météo.

Un impressionnant orage est passé ce mardi 9 juillet 2024 dans le sud de l'Eure, occasionnant de fortes averses de grêle. C'est ce qu'on appelle un orage supercellulaire. Mais qu'est-ce que c'est ?

Un gros conflit de masse d'air

Selon Kévin Baudribos, un passionné de la météo qui anime quotidiennement ses réseaux sociaux Météo Haute-Normandie 2776, ce type d'orage est "digne des grandes régions comme les États-Unis".

Il faut vraiment un "gros conflit" de masse d'air, avec un air très froid qui rencontre un air très chaud. "C'est ce qui se passe chez nous où nous avons des températures entre 18 et 20 degrés quand dans l'Est, ils ont 33, 34 degrés, explique-t-il. 

La goutte froide de l'Est est venue rencontrer l'air chaud de l'Espagne et du sud de la France.

Un orage qui peut se transformer en tuba ou tornade

Ce type d'orage peut être très violent. Il a pour caractéristique de monter très haut en altitude, à 14 voire 15 kilomètres. "Il monte très, très haut à cause du contraste thermique, la pluie gagne alors en altitude et se transforme en grêle", précise Kévin Baudribos.

Cela peut ensuite générer un courant ascendant "très dynamique" et "il peut y avoir des facteurs aggravants qui transforment le phénomène en tuba ou tornade", indique le passionné.

"Les orages supercellulaires sont les orages isolés les plus dévastateurs. Ils sont constitués d'une seule grosse cellule orageuse dans laquelle les courants ascendants sont forts et tourbillonnaires", précise Météo France sur son site.

Des gros grêlons

Ce type d'orage peut engendrer la formation de très gros grêlons, comme à Chaumont en Haute-Marne, le 20 juin 2024.

Des orages supercellulaires ont traversé la région ce mardi matin, et il n'est pas exclu que d'autres pointent dans le ciel normand dans la journée. "D'autres sont en train de se former", assure Kévin Baudribos. 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité