Trois morts en cinq jours dans l'Eure, la préfecture appelle les usagers à être responsables sur la route

La préfecture appelle les automobilistes à changer leur comportement sur la route / © Gendarmerie de l'Eure
La préfecture appelle les automobilistes à changer leur comportement sur la route / © Gendarmerie de l'Eure

Dans le département de l'Eure, entre le 10 et le 15 novembre 2019, 3 personnes ont perdu la vie sur les routes. Des accidents principalement dûs à l'alcool et la vitesse.
La préfecture appelle au changement de comportement des conducteurs.

Par ADV

Trois décès en cinq jours

Entre le 10 et le 15 novembre 2019, trois personnes on perdu la vie dans un accident sur les routes du département de l'Eure.
  • Le premier accident mortel a eu lieu vers 22h, le 10 novembre dernier à Ivry-la-Bataille, au sud-est de l'Eure. Sur une route départementale, un homme de 53 ans a perdu le contrôle de son véhicule et a terminé sa course contre un arbre. Selon les premières constatations de la gendarmerie, l'accident serait dû à une vitesse trop élevée.
  • Deux jours plus tard, entre 18h10 et 18h40, c'est sur la commune de La Noé-Poulain qu'un nouvel accident s'est produit. Une femme de 41 ans a été mortellement fauchée par un véhicule alors qu'elle se trouvait sur le bas-côté d'une route départementale. Le chauffard a pris la fuite et il est toujours recherché par la Gendamerie de l'Eure. Les investigations sont en cours pour déterminer le type de véhicule qui a percuté la victime et son conducteur.
 
 
  • Le troisième drame a eu lieu sur la commune de Chamblac le vendredi 15 novembre en fin de matinée. Il a impliqué deux véhicules légers et un utilitaire. Trois personnes ont été blessées dont une grièvement, qui a été transportée au centre hospitalier d'Evreux. Un homme de 49 ans est décédé.
 


L'alcool et la vitesse en cause

Avec ces trois accidents, le nombre de morts sur les routes de l'Eure a atteint 29 depuis le début de l'année, c'est quatre victimes de plus qu'à la même période en 2018.
Dans le département, la vitesse et l'alcool sont les principales causes d'accident mortel.
 

Sur les dix premiers mois de l'année, l'activité des forces de l'ordre a permis de constater une hausse des suspensions de permis de conduire.
2744 permis ont été suspendus en 2019, soit 691 de plus qu'en 2018.
En détail, 1048 permis ont été suspendus pour conduite sous l'emprise de stupéfiants, (contre 696 en 2018), 915 pour conduite sous l'emprise de l'alcool (895 en 2018) et 781 pour excés de vitesse (462 l'an passé).

Les forces de l'ordre souhaitent rappeller qu'elles sont mobilisés 24h/24 et 7j/7 pour effectuer des missions de répression et de prévention mais qu'il est de la responsabilité de chaque conducteur de respecter le code de la route et d'être vigilant, de jour comme de nuit.
En cette période hivernale, il est important que les usagers adaptent leur allure aux conditions météorologiques.
 

Pour veiller à la sécurité des usagers de la route, la préfecture de l'Eure prévoit la mise en place de contrôles marqués sur l'ensemble des routes du département jusqu'à la fin de l'année et au premier trimestre 2020.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus