Cet article date de plus de 5 ans

Des événements festifs de Normandie annulés ou modifiés pour raison de sécurité

Les organisateurs de rassemblements de motos, de foires à tout ou d'épreuves sportives sont, en cette rentrée 2016, confrontés au risque d'attentat
Archives
Archives © France 3
VIDEO : le reportage France 3 Normandie de  Jean-Luc Drouin et Philippe Derouet


Sécurisation des accès et prévention

© France 3 Normandie
L'état d'urgence et les attentats de l'été ont des conséquences sur l'organisation des grands rassemblements publics prévus en septembre et octobre.  Les mesures imposées par les pouvoirs publics aux organisateurs  pour sécuriser la foule et prévenir d'éventuelles attaques ont un coût important.

Déjà, certaines associations, estimant ne pas avoir les moyens financiers suffisants pour mettre en oeuvre ces mesures (comme par exemple l'emploi d'agents de sécurité pour faire ouvrir les sacs), ont décidé d'annuler purement et simplement leur événement. C'est le cas des foires à tout d'Isneauville en Seine-Maritime et de Pitres dans l'Eure.

Le département de l'Eure où le traditionnel rassemblement de motos et de fans d'Harley d'Evreux est quant à lui maintenu, mais modifié et organisé dans un lieu plus petit et aux accès contrôlés et surveillés.
Thierry Coudert, préfet de l'Eure, a précisé hier (lundi 28 août 2016) à la rédaction de France 3 Normandie que "tous les événements, de petite, moyenne ou grande ampleur, font l'objet d'un examen attentif. La seule préoccupation des services de l'Etat étant la sécurité".


Des milliers de chineurs attendus aux Andelys

Si la braderie de Lille 2016  est annulée, les chineurs pourront se rabattre sur la foire à tout des Andelys (Eure). Le plus grand vide grenier de la région, et ses centaines d'exposants répartis dans les rues de la ville, est maintenu.
La 51e foire à tout des Andelys aura donc bien lieu le samedi 10 et le dimanche 11 septembre.

> Infos pratiques sur le site ville-andelys


durée de la vidéo: 01 min 27
Des événements festifs de Normandie annulés ou modifiés pour raison de sécurité ©France 3 Normandie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société attentat terrorisme